Un peu de patience ...

Pierre-Laurent Sartres

Conseiller en gestion de patrimoine

6 années d'expérience Bordeaux

Un investissement en connaissances paye les meilleurs intérêts.

Après l’obtention d’une Licence et d’un diplôme d’Etat, Pierre-Laurent a obtenu l’ensemble des accréditations pour exercer le métier de conseiller en gestion de patrimoine en 2015 : MIOBSP, MIA et CIF. Il intègre alors un réseau national indépendant de conseil en investissement la même année.

D’origine aveyronnaise, Pierre-Laurent a vu dans ce métier une formidable opportunité professionnelle aux vues des enjeux de demain.

Pendant 4 ans, il a fait de la culture financière son cheval de bataille en proposant des conférences, des réunions ou animer des débats à travers son activité de conseil. Souhaitant évoluer dans une structure plus importante il décide de rejoindre netinvestissement mi-2019 fort de sa volonté farouche de proposer une offre produit globale, qualitative et disruptive.

Contactez Pierre-Laurent

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Ses compétences

  • Immobilier meublé :
  • SCPI :
  • Fiscalité :
  • Produits financiers :
  • Retraite :
9,72/10 sur 7 avis clients
  • Accessible pour un novice des investissements comme moi. Conseiller ayant les pieds sur terre et facilitant la compréhension de mes engagements financiers

    Avis client :
    | le 23/05/2020 par Pierre F.
  • Je laisse un commentaire aujourd'hui pour partager mon expérience afin qu'elle puisse profiter à ceux dont la démarche est de trouver un réel soutien et une relation de confiance face à de prochains investisements. Si vous souhaitez un accompagnement humain, éthique et bienveillant alors je vous conseille "Net investissement". Si en revanche vous souhaitez effectuer vos propres investissement sans aucun conseil ni accompagnement en ne regardant que des rendements, alors ne frappez à leur porte. La force de mon conseiller, M. Sartres, c'est son accompagnement humain, sur-mesure à ma situation personnelle privée, plus qu'un conseiller, un confident, qui écoute avec bienveillance et adapte les solutions au mieux pour moi mais surtout à ma famille. Pouvoir être aidé par un conseiller privé soucieux de vos intérêts, n'est ni un luxe, ni une utopie; chez Net investissement c'est juste .... une réalité! Un grand merci à vous qui humanisez les investissements qu'ils soient immobiliers, bancaires ou financiers. Vous êtes mon meilleur atout dans mon jeu de carte!

    Avis client :
    | le 12/05/2020 par Delphine A.
  • Très satisfaisant, un service sans faille, très réactif et attentif aux besoins du client. Je recommande !

    Avis client :
    | le 09/05/2020 par Julien L.
  • Très professionnel et à l'écoute...Mr Sartres à su me rassurer et apporter les réponses à chacunes de mes interrogations je recommande !!!

    Avis client :
    | le 03/04/2020 par Emilie R.
  • Des conseillers disponibles, à l'écoute et qui savent de quoi ils parlent ! Service adapté. Je recommande vivement Net investissement.

    Avis client :
    | le 22/01/2020 par Elodie P.
  • Bon conseil et suivi dossier

    Avis client :
    | le 19/12/2019 par Biediger R.
  • bonne decouverte de mes attentes je recommande

    Avis client :
    | le 11/10/2019 par Willy B.

Tous les guides et articles
écrit par Pierre-Laurent

vignette - ['medias']['banniere'][category]; ?>
Guide Placements Fonds financiers

Les 10 choses à savoir absolument sur le PEA

Le PEA, Plan d’Epargne en Actions, vous permet d’investir une partie de votre capital dans des actions de sociétés (françaises ou européennes) ou des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières). Ces derniers peuvent être considérés comme des « poches » diversifiées d’actions de ces mêmes sociétés.

Il y a environ 4 millions de PEA là où 55 millions d’assurance-vie sont ouvertes sur le territoire national. Cette comparaison illustre l’apriori négatif que subissent les investissements financiers, dans les actions en particulier. En cela, son propre nom ne sert pas vraiment le PEA !

Alors, réhabilitons-le ! N’oublions pas que le marché des actions est le plus rentable à long terme, devant l’or ou l’immobilier. Il y a donc un décalage entre sa présence dans le portefeuille des français et sa possible efficacité.

Je vous propose de nous pencher ensemble sur les atouts que le PEA offre à son propriétaire. D’ailleurs, si vous lisez ces lignes, vous estimez déjà qu’il est un outil envisageable et avez déjà dépassé les premières réticences.

Mais de quel PEA parle-t-on ? Le PEA est-il adapté même pour les « petits porteurs »? Finalement, le PEA peut-il se conjuguer au pluriel ?

Quel est sa souplesse pour s’adapter à votre profil d’investisseur ? La prise de risque est-elle forcément maximale ?

Y a-t-il des ressources non utilisées ? Et si le PEA pouvait convenir à la majorité d’entre vous ?

Voici le challenge que je relève avec vous. Nous allons voir dix points qui font du PEA un outil de diversification du « bon père de famille.

Vu 876 fois

  • 7/10

Pierre-Laurent S.

6 min de lecture

vignette - ['medias']['banniere'][category]; ?>
Immobilier Guide Les villes où investir

Investissement locatif : vaut-il mieux investir à Bordeaux ou à Toulouse ?

Bon nombre d’entre vous sont à la recherche de biens à louer. Pour certains, c’est un excellent complément de revenus pour la retraite, pour d’autres c’est une diversification patrimoniale et enfin pour certains, cela peut aussi être l’occasion de diminuer ses impôts.

Quel que soit le moyen, la cause commune est simple : se créer un patrimoine avec l’argent des loyers ! Pour cela, nous mettons au banc d’essai deux villes concurrentielles : Bordeaux et Toulouse !

Les antagonismes sont profonds entre ces métropoles : la domination du quart sud-ouest en dépend ! Au risque d’être au milieu de la mêlée (et ce n’est pas la meilleure place ), il faut considérer que chacun voit plus d’opportunités près de chez soi. Le sens de l’objectivité va nous pousser à plus de pondération et d’analyse factuelle.

Quelles sont les critères différenciant de leurs marchés immobiliers respectifs ? Y a-t-il des atouts à mettre en avant ? Quelle est la dynamique de chacune ?

Car pour un bon placement dans la pierre, il est primordial de considérer les opportunités dans le temps. L’horizon de placement se considère sur une dizaine d’années. Nous verrons ensemble les caractéristiques propres de chaque métropole à travers le cycle immobilier : achat, location et revente. A chaque étape, nous verrons les points cruciaux à analyser pour ne pas se tromper.

Vu 497 fois

  • 10/10

Pierre-Laurent S.

6 min de lecture

vignette - ['medias']['banniere'][category]; ?>
Immobilier Guide Monuments Historiques Défiscalisation immobilière

Pourquoi et comment investir en monuments historiques ?

La conviction de notre richesse architecturale est à mettre en relation avec la nécessité de son entretien. Pour cela, le Loto du Patrimoine existe depuis peu afin d’aider l’Etat à sauvegarder ses merveilles (avec Stéphane Bern en tête d’affiche).

Cependant, et fort heureusement, il n’a pas attendu ces dernières années. Il a mis en place depuis plus de 100 ans des dispositifs de défiscalisation des travaux en vue de la restauration ou la réhabilitation des bâtiments en question. Moins médiatique, certes, mais tout aussi efficace en gardant une certaine mesure ! Selon vous, pourquoi ? Car l’Etat ne peut plus tout financer et il incite les citoyens français à l’aider en ce sens.

A l’image du logo des monuments historiques, qui représente le labyrinthe de la cathédrale de Reims, ces dispositifs fiscaux sont méconnus et pas toujours simples de compréhension.

En premier lieu, cela est dû au caractère exceptionnel de l’immobilier et à l’encadrement des normes des travaux. Ensuite, la réduction fiscale et ses conditions de réalisation doivent être maitrisées pour éviter tout reclassement. Enfin, il est important de se projeter sur le long terme et penser revente et succession sur des biens à forte valeur patrimoniale.

Ces caractéristiques seront abordées en fonction des deux lois de défiscalisation relatives à notre sujet : la loi Malraux et celle des Monuments Historiques.

Vu 535 fois

  • 10/10

Pierre-Laurent S.

4 min de lecture

vignette - ['medias']['banniere'][category]; ?>
Financier Guide Placements Private Equity SCPI

Comparatif SCPI VS FPS : quel est le meilleur placement ?

Connaissez-vous les FIA ? Ce sont les Fonds d’Investissement Alternatifs. Leur rôle selon l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est de « lever des capitaux auprès d’un certain nombre de clients en vue de les investir, dans l’intérêt de ces investisseurs, conformément à une politique d’investissement que ces FIA ou leur société de gestion définissent ; et ne sont pas des OPCVM ».

Dans un contexte volatile sur les marchés, l’optimisation du couple rendement / sécurité passe nécessairement par la diversité de vos avoirs. Que ce soit en immobilier ou dans vos placements financiers, il est judicieux d’anticiper les cycles dans chaque secteur. Et quoi de mieux que de mixer ces deux piliers au sein du même véhicule !

Dans ce guide, nous opposons comme dans un match de tennis deux catégories d’investissement alternatif. D’un côté de la chaise d’arbitre, les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont une alternative de plus en plus connue et utilisée. De l’autre côté, les FPS (Fonds Professionnels Spécialisés) font partie de ces véhicules qui méritent d’être mis en avant.

Nous définirons les contours de chaque solution et leur cadre légal pour préciser l’analyse. Ensuite, nous opposerons factuellement ces deux placements en trois sets : le risque inhérent à leur identité, la performance escomptée et la disponibilité du capital en fonction de l’horizon de placement. « Silence, les joueurs sont prêts ! ».

Vu 1834 fois

  • 9/10

Pierre-Laurent S.

6 min de lecture

vignette - ['medias']['banniere'][category]; ?>
Financier Guide Private Equity

Private equity : pourquoi et comment investir dans les pharmacies ?

Aujourd’hui, il apparait nécessaire de donner du sens à ses investissements en participant à l’économie réelle.

Et cela tombe bien ! Car bon nombre d’entrepreneurs ont besoin de capitaux pour naitre, innover, se développer ou transmettre. En complément des banques et assureurs, moins enclins à assumer la totalité de ce rôle depuis la loi Solvabilité 2, des fonds de private equity (ou capital investissement en français) complètent les besoins des chefs d’entreprise en fonds propres. En 2018, trois entreprises investies sur quatre sont des TPE (Toutes Petites Entreprises), PME (Petites et Moyennes Entreprises) ou ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire). Ce type de financement est en hausse de 13% entre 2017 et 2018 en France selon l’association France Invest.

En termes de montants, le médical et les biotechnologies sont sur le podium à la troisième place (toujours selon le rapport de France Invest). Dans ce guide, nous allons nous intéresser au secteur de la pharmacie et plus particulièrement les officines. Ce sont des acteurs incontournables du circuit de soins à travers la vente de médicaments sous ordonnances bien évidemment. Elles ont un véritable rôle de santé publique lorsqu’elles dispensent des conseils sur la prise de médicaments et leur composition. Elles étoffent leur offre par des conseils en nutrition, hygiène, bien-être pour répondre aux besoins des clients.Et tout comme d’autres acteurs de terrain, elles doivent s’adapter à l’évolution du marché. Et pour cela, elles ont aussi recours au financement via le private equity.

Nous présentons dans ce guide les principes régissant le capital investissement. Ensuite, nous nous penchons sur le contexte réglementaire, sociétal et commercial qui fait la spécificité des officines pharmaceutiques.

Vu 2700 fois

  • 9/10

Pierre-Laurent S.

7 min de lecture