banniere article

Les 10 choses à savoir absolument sur un placement en bourse

L’article « Les 10 choses à savoir absolument sur un placement en bourse » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 10/10 pour 1 avis

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

350 vues

par nos lecteurs

5 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

Si certains investisseurs hésitent encore à investir une partie de leur capital en bourse, bon nombre d’autres ont sauté le pas.

Ces derniers mois, et notamment en raison de la conjoncture économique et sanitaire, les Français ont pris goût aux placements boursiers. Ainsi, d’après le Figaro, les achats d’actions par des particuliers ont été multipliés par 4 en mars 2020.

Et pour cause, les placements en bourse offrent un certain nombre d’avantages et de réelles opportunités. Il ne faut cependant pas omettre qu’un placement en bourse doit être réfléchi et cohérent eu égard à votre stratégie patrimoniale.

C’est pourquoi nous avons choisi dans ce guide de nous intéresser aux 10 choses à savoir absolument sur un placement en bourse.

1. Avant toute chose : bien définir ses objectifs patrimoniaux

Avant de songer à un investissement quel qu’il soit, il convient dans un premier temps de définir objectivement et de manière précise le ou les différents objectifs patrimoniaux que vous souhaitez atteindre.

En effet, nous n’avons de cesse de le dire mais il n’y a pas une solution qui correspond à l’ensemble des investisseurs mais bien une ou plusieurs solutions qui correspondent à chaque investisseur.

Les objectifs patrimoniaux sont effectivement nombreux, divers et variés. Parmi eux, l’optimisation du rendement de l’épargne, la génération d’un capital à terme, la préparation de la retraite, la réduction de la fiscalité ou encore la création de revenus complémentaires immédiats ou futurs.

Afin de vous accompagner dans l’établissement de vos objectifs, nous vous suggérons de faire appel à un professionnel de la gestion de patrimoine comme un chef de projet patrimonial Netinvestissement. Celui-ci va s’assurer que vos objectifs sont bien établis et calibrés et vous proposera par la suite une ou plusieurs solutions qui seront les plus à même de répondre à vos problématiques patrimoniales. Pour cela, il va s’appuyer sur un cahier des charges défini avec vous afin de retenir les solutions les plus optimisées au niveau fiscal, de la performance et de votre appétence au risque.

De plus, celui-ci vous fait gagner un temps précieux si vous le sollicitez dès le commencement de vos recherches car il évite que vous vous retrouviez perdu parmi la multitude d’informations disponibles sur les différents placements.

netinvestissement vous recommande :

Comment bien débuter en bourse ? Gestion actif ou passive ?

2. Quels sont les investisseurs concernés par un placement en bourse ?

Les solutions d’investissement étant multiples et variées, vous vous demandez sans doute quel est le profil type de l’investisseur en bourse et si vous pouvez vous-même y investir.

Sachez qu’il n’y a pas de profil type d’investisseur en bourse car n’importe quel individu peut investir sur les marchés financiers, à condition d’être majeur et d’avoir le profil investisseur adéquat. Les placements en bourse étant par essence volatiles, c’est-à-dire qu’ils peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse, il s’agit de s’assurer en amont que l’investisseur a une certaine capacité à accepter d’éventuelles pertes sur les sommes qu’il investit.

Les produits boursiers étant eux-mêmes nombreux, faire appel à un chef de projet patrimonial prend encore plus de sens car celui-ci construit avec vous une allocation qui correspond à votre profil, prudent, équilibré, dynamique ou offensif.

3. Quelles sommes allouer à un placement en bourse ?

Il faut avoir à l’esprit que l’investissement en bourse est une solution très accessible puisque vous pouvez commencer à investir moyennant quelques centaines d’euro. Il s’agit donc d’une solution de placement démocratisée et non uniquement réservée aux grosses fortunes, aux connaisseurs ou aux investisseurs bénéficiant d’un capital conséquent.

Comme énoncé plus haut, investir en bourse induit une certaine volatilité. L’intérêt de la bourse étant d’aller chercher des rendements potentiellement bien supérieurs à ce que vous pouvez espérer en investissant sur votre livret ou votre PEL, il ne faut pas omettre que les sommes investies peuvent également évoluer à la baisse sur un horizon de temps donné.

Par conséquent, le budget que vous allouez à un investissement en bourse doit être cohérent par rapport à votre situation et inscrit dans une stratégie patrimoniale globale. Nous le répétons souvent mais il ne faut pas mettre tous vos œufs dans le même panier et vos investissements doivent être diversifiés. Ainsi, concernant la bourse, il convient plutôt d’investir les sommes et le capital qui ne vous sont pas indispensables ou simplement un capital que vous réservez à cette seule fin.

4. Comment investir en bourse ?

Vous disposez à l’heure actuelle en France de trois supports différents vous permettant d’investir en bourse à savoir : le compte-titres, le Plan Epargne en Actions (PEA) et l’assurance-vie.

Si chaque support a une fiscalité différente que nous verrons dans le prochain paragraphe, ils ont aussi des caractéristiques différentes concernant les supports éligibles.

Ainsi, le compte-titres est le support le plus complet car il vous procure une liquidité constante et vous pouvez investir dans divers produits boursiers tels que les actions, les obligations, les parts de fonds communs de placement (FCP), les actions de Sicav (Société d’Investissement à Capital Variable), les bons de souscription, les warrants ou encore les ETF ou trackers.

Le PEA, quant à lui, propose une offre plus restreinte :

  • Les actions, certificats d'investissement, parts de SARL, certificats coopératifs et titres de capital de sociétés coopératives à condition que la société soit soumise à l'Impôt sur les Sociétés et qu'elle ait son siège dans un pays de l'Union Européenne ;
  • Des OPCVM composés d’au moins 75% des actifs énumérés ci-dessus.

Enfin, l’assurance-vie vous permet également d’accéder à la bourse à travers des fonds appelés Unités de Compte (UC). Ces fonds peuvent être des fonds actions, obligations, devises, matières premières, des fonds thématiques ou encore des fonds immobiliers. Là encore, les fonds accessibles sont un peu plus restrictifs que les fonds éligibles au compte-titres.

Finalement, en mettant volontairement l’aspect fiscal de côté, le support choisi pour investir va plutôt être fonction de votre expérience en matière d’investissement boursier.

Ainsi, si vous débutez en bourse, nous vous conseillons plutôt de passer par un Plan d’Epargne en Action car celui-ci vous oblige à concentrer vos investissements sur une zone géographique en particulier qui offre déjà de très belles opportunités.

Si vous êtes plus aguerri et que vous avez également du temps pour suivre votre portefeuille et être réactif, vous pouvez opter pour le compte-titres car vous avez dans ce cas accès aux marchés internationaux et pouvez investir dans des titres en direct comme le titre Amazon par exemple.

5. Quelle est la fiscalité des placements boursiers ?

La fiscalité relative à un investissement en bourse va finalement dépendre du support choisi pour investir.

Ainsi, en optant pour le compte-titres, la fiscalité est assez simple et claire car vos plus-values seront imposées à hauteur de 30 % (Prélèvement Forfaitaire Unique ou Flat Tax) au titre de l’imposition sur les plus-values mobilières.

Si vous optez pour le PEA, vous bénéficiez alors d’une fiscalité avantageuse car à partir de 5 ans à compter de la date d’ouverture du PEA, tout retrait devient non imposable (hors prélèvements sociaux).

Enfin, en optant pour l’assurance-vie, vous pouvez bénéficier d’une fiscalité là aussi particulièrement avantageuse. Ainsi, dans le cadre d’un rachat total ou partiel, les intérêts perçus sont imposés à hauteur de 30% (Prélèvement Forfaitaire Unique ou Flat Tax) avant 8 ans ou à l’impôt sur le revenu (attention à ajouter les Prélèvements Sociaux de 17,2% en 2020). Au-delà de 8 ans, vous bénéficiez d’une fiscalité sur le revenu à hauteur de 7,5% pour la part des intérêts qui dépasse 4 600 € pour une personne seule et 9 200 € pour un couple (attention à ajouter les Prélèvements Sociaux). De plus, en cas de décès, le capital versé aux bénéficiaires est exonéré de droits de succession à hauteur de 152 500 € par bénéficiaire pour les versements effectués avant 70 ans et à hauteur de 30 500 € tous bénéficiaires confondus pour les versements effectués au-delà de 70 ans.

6. Les placements en bourse ne sont pas soumis à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)

Créé par la loi de finances 2018, l’IFI ou Impôt sur la Fortune Immobilière, est venu remplacer l’Impôt sur la Fortune (ISF). Ainsi, pour les contribuables assujettis, vous êtes nombreux à nous demander si les placements en bourses sont à intégrer dans le calcul de l’IFI.

Et bien bonne nouvelle, car depuis cette fameuse Loi de Finances 2018, les investissements boursiers ne sont plus pris en compte dans le calcul de l’Impôt sur la Fortune Immobilière. Pourquoi pas ainsi songer dans ce cas à réarbitrer une partie de son patrimoine immobilier vers des produits financiers ?

7. Le placement en bourse est le plus générateur de performance sur le long-terme

Les français ont une sensibilité particulière pour l’investissement immobilier. Et cela à juste-titre car c’est pour nous synonyme de sécurité et de rendement.

Et en matière de rendement, bon nombre d’entre vous, chers lecteurs, vont être surpris.

En effet, la bourse, sur un horizon de temps long-termiste, est la solution qui offre la meilleure performance, et notamment une performance supérieure à l’immobilier.

J’en veux pour preuve l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers qui a publié en 2013 une étude sur les performances historiques des placements et leur comparaison. Celle-ci démontre que sur une durée de 25 ans, allant de 1988 à 2013, les actions et les obligations sont la classe d’actifs qui ont procuré le rendement le plus important. Et ce pourtant durant une période d’embolie des prix immobiliers…

Ainsi, sur cette période, les obligations enregistrent une performance annualisée de 6,2 % et les obligations, quant à elle, une performance annualisée de 6,6 % !

8. Le placement en bourse donne du sens à votre épargne et permet de soutenir l’économie réelle

Investir en bourse vous permet, au-delà d’aller chercher un rendement surpassant potentiellement les autres classes d’actifs, de donner un véritable sens à votre épargne.

En effet, lorsque vous investissez en bourse et dans des actions par exemple, vous achetez des parts de sociétés. Le fait de détenir des parts dans cette société vous confère un certain nombre de pouvoirs puisque vous serez alors convoqués aux assemblées générales et serez partie-prenante dans la stratégie et dans la vie de celle-ci. Cela vous permet ainsi véritablement de soutenir une ou plusieurs entreprises et donc par ricochet, l’économie réelle.

Afin de donner encore plus de sens à votre épargne dans le cadre d’un investissement en bourse, nous vous encourageons là encore à solliciter l’un de nos chefs de projet patrimonial qui peut construire une allocation sur mesure qui vous correspond en sélectionnant par exemple des investissements responsables et respectueux de l’environnement.

9. Les placements en bourse sont liquides

Nous évoquions un peu plus haut l’immobilier et, au-delà du rendement, les placements en bourses se distinguent également par la liquidité qu’ils procurent.

Ainsi, lorsque vous investissez en bourse et peu-importe le support choisi, assurance-vie, PEA ou compte-titres, les sommes investies restent liquides.

Comprenez par-là que toutes les liquidités que vous investissez en bourse restent disponibles à tout moment. Ainsi, en cas de besoin ou d’imprévu, vous pouvez retirer tout ou partie des sommes investies.

10. Vous pouvez gérer ou déléguer la gestion de votre placement en bourse

Lorsque vous investissez dans les marchés immobiliers, vous avez la possibilité de gérer vous-même vos placements ou d’en déléguer la gestion.

Le choix que vous faites entre ces deux possibilités a une incidence sur la performance de votre investissement in fine et dépend également de votre expérience en matière d’investissement.

Ainsi, si vous investissez et gérez seul votre placement en bourse, il faut que vous soyez très attentifs à l’évolution des marchés, que vous ayez du temps, que vous bénéficiez de bonnes connaissances de la bourse et que vous puissiez faire preuve de beaucoup de réactivité afin d’acheter et vendre au bon moment. Pour être clair, si vous investissez seul, vous avez de nombreuses contraintes et il est assez difficile de dégager de bonnes performances.

A contrario, vous pouvez décider de déléguer la gestion de votre placement boursier à des professionnels. Ainsi, à la différence de la gestion libre, votre portefeuille bénéficiera de l’appui d’un ou plusieurs experts afin d’arbitrer vos investissements en fonction de ses anticipations macro et micro économiques. C’est donc une solution plus simple et moins risquée pour l’investisseur profane.

netinvestissement vous recommande :

Objectif 10%

de rendement par an*

Capital et rendement
non garantis
Placer son argent

Vous recherchez un placement sécurisé et performant ? Découvrez les solutions ...

Découvrez cette offre

Conclusion

Vous avez constaté à travers ce guide que les placements en bourse procurent un certain nombre d’avantages et beaucoup de caractéristiques différentes.

Il faut avoir à l’esprit qu’investir en bourse ne comporte généralement ni de garantie ni de protection en capital et que l’exposition au risque est très élevée.

Afin d’établir la meilleure allocation dans une stratégie de rendement/risque maitrisée, n’hésitez pas à solliciter l’un de nos chefs de projets patrimoniaux qui pourra répondre à l’ensemble de vos questions et vous accompagner dans toutes les étapes de vos investissements.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

10/10 pour 1 lecteur

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Une équipe professionnelle ! Notre conseiller/Expert a été à l’écoute de nos besoins."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2019-05-17 18:29:00 par Ilham L.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 419 avis clients