banniere article

Comment investir dans un PER en 2022 ?

L’article « Comment investir dans un PER en 2022 ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 9,8/10 pour 4 avis
Ecrit par : Christelle Agogué

Conseillère en gestion de patrimoine

254 vues

par nos lecteurs

6 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

L’univers des placements dédiés à la préparation de la retraite individuelle est vaste : des livrets bancaires aux contrats d’assurance-vie, de l’immobilier aux contrats d’épargne retraite dédiés, il n’est pas toujours évident de cibler la ou les solutions d’investissement parfaitement adaptées à votre situation et votre patrimoine.

La seule certitude à laquelle vous êtes confrontés : il est plus que nécessaire, compte tenu de l’état actuel de nos caisses de retraite, de capitaliser à titre personnel et individuel pour palier la baisse de vos revenus au jour de l’arrêt de votre activité professionnelle.

Si vous désirez plus d’informations sur le PER, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

Mais pour quelle(s) souscription(s) opter ? Quels sont les comparatifs à dresser ? En sommes quelle(s) solution(s) choisir ?

Le choix va bien évidement dépendre de votre âge (et par conséquent du temps qui vous sépare de votre départ à la retraite), mais aussi des moyens dont vous disposez.

Il n’existe certainement pas UNE solution miracle, mais la clé réside très certainement dans l’investissement progressif et régulier dans un panel de solutions adaptées.

Une certitude : il existe de grandes chances pour qu’un placement sur un contrat PER soit un pilier incontestable de votre préparation à la retraite individuelle.

Tour d’horizon au travers de ce guide des principaux avantages de ce type de contrat, et des différentes possibilités d’investissement dans un PER.

1. Qu’est-ce qu’un PER ?

Rappel du contexte

Le Plan d’Epargne Retraite a vu le jour en Mai 2019 au sein de la loi relative à la croissance et à la transformation des entreprises, aussi connue sous loi PACTE.

Ce contrat concerne aussi bien les épargnants particuliers que les sociétés. son principal objectif étant de renforcer l’attrait pour cette épargne long terme dédiée à la préparation de la retraite, mais également de ré allouer une partie des capitaux vers le financement des entreprises.

Car il est important de souligner que si nous disposons d’un niveau d’épargne globalement plus élevé que nos voisins européens (environ 600 milliards d’euros), le montant de cette épargne dédié à la préparation de la retraite est relativement faible.

Les principales raisons ?

Une offre alambiquée et disparate (avec jusque-là une multitude de contrats plans d’épargne : PERP, PERCO, Article 82/83 dans le cadre du travail, contrats retraite Madelin pour les travailleurs indépendants …) avec des règles de fonctionnement propres à chaque contrat et des modalités de sortie peu souples (dans 99% des cas uniquement en rente viagère).

La naissance du Plan Épargne Retraite ou PER est donc censée standardiser la constitution et la gestion de l’épargne retraite, que celle-ci soit initiée à titre individuel ou dans le cadre de l’épargne retraite entreprises, offrant notamment des conditions plus favorables et uniformisées.

Le principe du contrat PER

Tout comme ses prédécesseurs, le Plan d’Epargne Retraite est un contrat d’assurance dont l’objet est d’épargner en vue de vous créer des revenus additionnels futurs au jour de la liquidation de vos droits à la retraite.

C’est un contrat pour lequel le mode de gestion de votre épargne est « tunnelisée » jusqu’à cette échéance car, contrairement à un contrat d’assurance-vie classique, vous n’avez pas la possibilité de récupérer tout ou partie de vos capitaux sur la durée du placement (en principe, il existe toutefois des cas de sortie anticipée).

La contrepartie de cette illiquidité du capital investi ? Vous avez la possibilité (et non l’obligation) de déduire fiscalement les sommes versées de votre revenu brut imposable (et dans la limite du plafond fiscal disponible).

Concrètement, l’avantage fiscal ainsi perçu est donc directement proportionnel à votre Tranche Marginale d’Imposition (TMI). Il convient de rappeler que celle-ci dépend de la composition de votre foyer fiscal et des revenus perçus sur l’année, elle peut donc être amenée à évoluer chaque année.

Nous l’avons vu en préambule, le PER a vocation de réunir en une seule et même enveloppe l’ensemble des anciens dispositifs de préparation de la retraite au cours la vie personnelle et professionnelle.

Il est donc divisé en trois compartiments :

  • Compartiment 1 (dit « Individuel »), alimenté au travers d’investissements volontaires et individuels, également appelé PERin pour plan épargne retraite individuel .
  • Compartiment 2 (dit « Collectif »), réceptacle pour les versements issus de la participation, l’intéressement et l’abondement dans le cadre de l’entreprise (en remplacement des enveloppes PERCO) .
  • Compartiment 3 (dit « Catégoriel »), pour le versement obligatoire de l’épargne retraite d’entreprise ou des salariés (en remplacement des contrats d’épargne type « Article 83 ») .

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce que le PERP ?

Qu'est-ce que le PERP ? Le tuto placement Net Academy (EPISODE 1) | Netinvestissement Net Academy | Suivez le cursus : PERP

Découvrez l'univers : PER

Tout savoir sur le PER

2. PER : les choses à savoir en phase d’épargne

La fiscalité

Comme précisé, vous avez la possibilité (et non l’obligation) de procéder chaque année à la déduction fiscale des versements effectués sur votre contrat épargne retraite PER de votre base imposable, dans la limite des plafonds applicables (PASS, Plafond Annuel de la Sécurité Sociale).

Bon à savoir :

  • Ce plafond annuel peut être augmenté des plafonds non utilisés des trois dernières années.
  • Vous pouvez retrouver les montants disponibles sur la dernière page de votre avis d’impôts.
  • Vous pouvez utiliser le disponible de votre conjoint ou de votre partenaire de PACS (c’est ce qu’on appelle la mutualisation des plafonds)

Opter (ou non) pour la déduction des cotisations versées entraine une conséquence au jour de la sortie de votre épargne. Il est donc essentiel de vous faire assister par des professionnels dédiés à la retraite, n’hésitez pas à !

Les cas de déblocage anticipé

Rappelons que l’épargne placée sur ce contrat d’épargne retraite est, en principe, bloquée jusqu’au jour … du départ à la retraite !

C’est d’ailleurs la contrepartie de l’avantage fiscal.

La loi PACTE a cependant prévu des cas de sortie anticipée, lors de la survenance d’évènements graves, affectant la vie du souscripteur. On retrouve donc les cas de figure suivants :

  • Invalidité.
  • Décès du conjoint ou du partenaire pacsé.
  • Expiration des droits aux allocations chômage.
  • Situation de surendettement.
  • Cessation d’une activité salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire.

Un dernier, pour le coup un peu plus plaisant : l’acquisition de votre résidence principale !

Que se passe t’il en cas de décès ?

Si le décès intervient pendant la phase d’épargne, ce dernier a pour conséquence de clôturer le contrat.

L’épargne constituée est alors transmise au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) lors de l’ouverture du PER retraite soit sous forme de capital soit sous forme de rentes notamment d’éducation si les enfants ne sont pas majeurs.

C’est donc un bon outil de prévoyance pour la cellule familiale.

La fiscalité applicable est équivalente à celle du contrat d’assurance-vie, soit une exonération de fiscalité jusqu’à 152 500 € par bénéficiaire (pour les souscripteurs de moins de 70 ans).

La faculté de transfert

PER vers PER : Vous avez le droit de transférer votre épargne retraite PER vers un nouveau PER auprès d’un autre assureur ou d’une autre banque. Si des frais peuvent être appliqués par votre assureur si la demande de transfert intervient dans les 5 premières années de vie du contrat, sachez que ces derniers sont obligatoirement nuls passés la 5ème année de détention.

Madelin vers PER : les contrats retraite Madelin (pour travailleur indépendant) sont également transférables vers un contrat PER, vous permettant de bénéficier de modalités de sortie plus souples.

Assurance-vie vers PER : Moins connue du grand public, la loi Pacte comporte une incitation fiscale temporaire pour les propriétaires de contrats d’assurance-vie.

Vous avez en effet la possibilité de transférer un contrat d’assurance-vie vers un PER, et ainsi :

  • Bénéficier du doublement de l’abattement fiscal sur les plus-values du contrat : 9 200 € pour une personne seule (contre 4 600 € en cas de rachat simple hors transfert) et 18 400 € pour un couple marié ou pacsé (contre 9 200 €).
  • Et de la déductibilité des capitaux transférés.

En somme, double effet kiss cool sous réserve de l’ancienneté de votre contrat (il doit avoir été ouvert il y a plus de 8 ans) et de votre âge légal du départ en retraite (vous devez être à plus de 5 ans de la liquidation officielle de vos droits à la retraite).

Attention : ce transfert doit intervenir avant le 1er Janvier 2023.

Pour être certain de savoir si vous êtes concernés par ce régime de faveur, rapprochez-vous d’un pour bénéficier de conseils avisés.

netinvestissement vous recommande :

Préparer sa retraite

50% de revenus en moins à la retraite ... Agissez dès aujourd'hui !

Découvrez cette offre

3. PER : les choses à savoir le jour du départ à la retraite

Au jour de la liquidation de vos droits à la retraite, vous avez la possibilité de récupérer vos capitaux sous forme de rentes et/ ou capital.

Si vous souhaitez opter pour une sortie en capital

Rappelons dans un premier temps qu’au travers des anciens contrats d’épargne retraite, la sortie de l’épargne au jour du départ à la retraite se réalise quasi exclusivement sous forme de rentes.

Le PERP offre de nombreux avantages fiscaux, notamment une sortie partielle sous forme de capital jusqu’à 20% maximum et intégralement dans le cadre d’une primo accession (soit le fait de se porter acquéreur de sa résidence principale sans avoir été propriétaire de celle-ci au cours des 24 derniers mois).

Sur ce point, le PER (et pour sa partie compartiment épargne retraite individuelle) offre un tournant majeur : vous avez en effet la possibilité de récupérer tout ou partie de votre épargne sous forme de capital, en une seule fois ou de façon échelonnée dans le temps.

Là où le bât blesse, c’est pour la fiscalité applicable à cette sortie en capital (qui peut s’avérer rédhibitoire dans bien des cas) :

Vous avez déduit les cotisations lors de leur versement (c’est l’option par défaut)

Ces cotisations précédemment déduites sont alors ajoutées et imposées au barème progressif de l’impôt sur le revenu l’année de la perception du capital et les plus-values sont taxables à la flat-tax au taux de 30% prélèvements sociaux inclus.

Vous n’avez pas opté pour la déduction des cotisations versées

Les primes versées sont alors exonérées de taxation. seules les plus-values sont imposées (cf. ci-dessus).

Si vous souhaitez opter pour une sortie en rente

En optant pour la transformation de tout ou partie de votre capital sous forme de rentes, vous bénéficiez de votre vie durant de revenus réguliers complémentaires pour maintenir votre train de vie au jour de votre départ à la retraite.

Les rentes provenant d’un contrat PER bénéficient de la fiscalité plus douce des rentes viagères à titre onéreux. Elles sont imposées au barème progressif de l’impôt sur le revenu et bénéficient d’un abattement qui est fonction de l’âge du bénéficiaire (au jour du premier versement) :

  • 50% de 50 à 59 ans
  • 40% de 60 à 69 ans
  • 30% à partir de 70 ans

4. Comment investir dans un PER ?

Comment choisir son contrat ?

En pianotant sur Internet, on comprend que la plupart des classements proposés se base sur l’étude des critères suivants :

  • Le rendement du fonds en euro
  • Les frais (d’entrée mais aussi de gestion)

Première remarque : s’attarder actuellement sur la performance d’un fonds en euro pour la sélection d’un contrat épargne retraite PER est un non-sens. Déjà parce que les rendements s’affaiblissent chaque année, ce n’est plus une surprise pour personne.

Ensuite car cette épargne est une épargne illiquide sur une durée plus ou moins importante (fonction de la durée qui vous sépare de votre départ à la retraite). Il est donc primordial de chercher de meilleures opportunités de placement afin d’optimiser pleinement cette échéance long terme pour dynamiser les capitaux placés.

Les frais d’entrée (frais sur versements) sont également un non-enjeu. ils sont aujourd’hui normalement négociés sur la majorité des contrats. Les frais de gestion quant à eux sont à mettre en évidence de la performance générée sur le contrat.

Vous bénéficiez par exemple chez de frais d’entrée réduits par notre intermédiaire et plafonnés à 1% des sommes investies, selon notre Chartre d’engagement.

Cela étant dit, quels sont les éléments qui doivent attirer votre attention ?

  • La gamme de fonds disponibles : il est essentiel de choisir un contrat avec une large gamme de fonds, des plus prudents aux plus dynamiques, permettant l’accès à des supports d’investissement alternatifs (type SCPI, produits structurés …) et par conséquent à la mise en place d’une allocation personnalisée et diversifiée.
  • Les modalités de sortie : la sortie peut se faire de plusieurs manières différentes, soit sous forme de capital, soit sous forme de rente et même en mixant les deux. Il est important de pouvoir adapter le choix de votre rente à vos objectifs et à votre situation familiale.
  • Le mode de calcul de la rente : la rente est déterminée sur la base de la table de mortalité, qui peut être soit garantie dès l’adhésion ou celle valable au jour de la liquidation du contrat de retraite.
  • Frais de versement de la rente : peu de souscripteurs le savent mais la majorité des frais applique des frais de sortie au moment du versement de la rente. Ils sont généralement matérialisés par un pourcentage prélevé sur la rente versée.

Comment investir dans un PER ?

Une fois le contrat de retraite sélectionné (la carrosserie), il vous reste donc à déterminer sur quel(s) support(s) investir (les moteurs).

Globalement, deux options s’offrent à vous :

Gestion pilotée à horizon

C’est l’option par défaut retenue lors de l’ouverture et le versement de vos primes. Le principe est simple : faire profiter aux assurés de l’horizon long terme de la retraite en prenant plus de risque au début de la constitution de votre épargne, et en désensibilisant votre portefeuille à l’approche du départ à la retraite.

La gestion est ainsi intégralement confiée à l’assureur, qui va progressivement sécuriser votre épargne sur la base de deux critères : votre âge légal de départ à la retraite et votre profil investisseur (votre propension à accepter le risque).

Si la gestion pilotée à horizon peut s’avérer être une solution pour les investisseurs néophytes, elle présente toutefois un inconvénient de taille : les arbitrages sont réalisés de façon automatique sur la base de l’analyse de deux précédents critères.

Ils ne tiennent donc pas compte du niveau des marchés à l‘instant T de l’arbitrage, ni des effets d’opportunités.

Une meilleure alternative, dès lors que vous êtes accompagnés par un professionnel de la gestion financière, est de construire un portefeuille personnalisé au travers d’une gestion libre.

Gestion libre

Si la stratégie globale de désinvestissement progressif compte tenu de l’horizon du départ à la retraite doit rester le même, la gestion libre présente l’avantage d’être beaucoup plus souple.

C’est l’assurance de pouvoir disposer, au sein d’un bon contrat PER, d’une multitude de supports pour mener à bien sa stratégie d’allocation personnalisée à horizon, en pouvant judicieusement arbitrer entre ces différents types de fonds :

  • Fonds immobiliers cotés ou non cotés : Les bons contrats PER vous permettent d’avoir accès à une large gamme de fonds immobiliers (SCPI, SCI, OPCI, foncières côtées) et positionner ainsi une partie de votre épargne sur une classe d’actifs moins volatile que les actions par exemple.
  • Produits structurés : C’est une alternative à des placements type Action, qui bénéficie d’une protection conditionnelle du capital investi.
  • Fonds flexibles patrimoniaux : Ces nouveaux fonds ont pour objectif de préserver des performances positives dans toutes les configurations de marché. le gérant disposant d’une grande marge de manœuvre dans la construction de son portefeuille pouvant désinvestir parfois jusqu’à 100% la poche actions en cas de retournement de marchés.
  • Fonds thématiques actions : C’est une classe d’actifs que nous affectionnons particulièrement et qui se prête particulièrement bien à la gestion long terme d’un contrat PER. l’objectif étant de profiter d’une façon diversifiée de la croissance de secteurs d’avenir tels que l’intelligence artificielle, les nanotechnologies, l’écologie …

Bon à savoir : un contrat PER peut aussi être alimenté de façon régulière par des versements programmés, c’est un excellent moyen d’investir sur les marchés Actions tout en lissant vos points d’entrée (et par conséquent la volatilité moyenne de votre portefeuille).

Nos sont à votre disposition pour échanger avec vous sur ce sujet, n’hésitez pas à revenir vers nous !

Conclusion

Nous venons, au travers de ce guide, de prouver une nouvelle fois de la puissance patrimoniale du contrat d’épargne retraite PER pour se constituer une retraite complémentaire.

Plus votre Tranche Marginale d’Imposition est élevée, plus l’intérêt pour le PER se confirme.

Toutefois, et même si la faculté de transférer son contrat d’un gestionnaire à un autre existe, il faut être vigilant sur le choix de celui-ci. L’épargne investie dans un contrat PER est une épargne illiquide sur toute la durée du placement, il convient donc d’être particulièrement attaché à la souplesse et à la flexibilité proposée par le contrat et sa gamme de supports éligibles.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

9,8/10 pour 4 lecteurs

A propos de l'auteur Christelle Agogué, Conseillère en gestion de patrimoine | 47 articles en ligne

Avis des clients de Christelle :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Titulaire d’un Master II spécialisé « Expertise en Ingénierie Patrimoniale » à l’École Supérieure de Gestion et de Finance (Pôle ESG Paris), Christelle débute sa carrière professionnelle au sein de cabinets indépendants parisiens et bordelais en tant que conseillère en gestion de patrimoine.

Son expérience lui confère une réelle expertise auprès d’une clientèle de particuliers et de chefs d’entreprise, lui permettant de répondre à l’ensemble de leurs problématiques fiscales et patrimoniales au travers d’un suivi personnalisé. Partageant les valeurs d’intégrité et d’efficacité avec Netinvestissement, elle rejoint le cabinet en 2018 en tant que chef de projet patrimonial.

Lire la suite
Dernier commentaire client

"une très bonne écoute, très bons conseils sur votre épargne je recommande"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-03-11 08:54:18 par Pierre P.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 508 avis clients

+ -
simulation gratuite Netinvestissement

Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !