banniere article

Comment obtenir une rente de 2000 € par mois (cas pratique) ?

En résumé ...

Vous souhaitez percevoir une rente de 2 000 € chaque mois et vous vous demandez comment faire pour y parvenir ? Ce guide vous donne des indications précieuses pour atteindre cet objectif.

L’article « Comment obtenir une rente de 2000 € par mois (cas pratique) ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 10/10 pour 1 avis

Ecrit par : Chauncey Schmitt

Chef de projet Patrimonial

680 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

L’indépendance financière est un but que nombreux d’investisseurs cherchent à assouvir. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que cette motivation est régulièrement citée dans une perspective « retraite ».

La retraite est aujourd’hui une préoccupation centrale des Français car nous sommes nombreux à craindre de ne pas avoir suffisamment de revenus pour financer notre train de vie à l’issue de notre période d’activité professionnelle.
Il faut dire que la santé financière des caisses de retraites traditionnelles ne permet pas d’être optimiste à ce sujet.

A travers ce guide, nous amorçons cette réflexion en vous transmettant les premières étapes à suivre puis nous vous présentons trois cas pratiques permettant de percevoir 2 000 € de revenus complémentaires mensuels.

1. Définissez vos objectifs

La première chose à faire est de déterminer le montant mensuel complémentaire que vous ciblez.

Cette somme sera évolutive en fonction de :

  • Votre contexte personnelle et familiale (Age, nombre de personnes à charge etc.).
  • Vos charges (train de vie, mensualité de crédit, loyer etc.).
  • Vos revenus (revenus locatifs, salaires, retraites etc.).

Une fois que le montant des revenus mensuels complémentaires que vous visez est validé, il faudra également anticiper la durée pendant laquelle vous souhaitez percevoir cette rente mensuelle.
Naturellement, la somme nécessaire à capitaliser pour y parvenir sera plus importante si la durée souhaitée est longue.

Enfin, il faudra également tenter d’anticiper le rendement de vos supports d’épargne.

Cet exercice n’est pas évident car le fameux rendement sera à priori purement hypothétique peu d’investissements permettant de garantir un rendement durablement.
En revanche, la somme nécessaire ne sera pas la même si votre capital initial « travaille » sur un placement peu rémunérateur (tel qu’un fonds euro classique) ou si celui-ci est positionné sur des solutions de placement plus efficientes.

Pour illustrer ce propos, les deux tableaux suivants vont vous permettre de vous rendre compte de l’incidence du rendement de votre épargne.

Nous retenons dans ces tableaux un besoin de 2 000 € de revenus complémentaires par mois.

Calculer le capital nécessaire en vue de percevoir une rente mensuelle de 2 000 €

En consommant le capital :

 

1 an

2 ans

3 ans

5 ans

10 ans

20 ans

30 ans

40 ans

1 %

23 872 €

47 508 €

70 908 €

117 016 €

228 352 €

435 080 €

622 224 €

791 644 €

2 %

23 744 €

47 024 €

69 848 €

114 160 €

217 560 €

396 032 €

542 444 €

662 548 €

3 %

23 620 €

46 556 €

68 820 €

111 424 €

207 540 €

361 968 €

476 880 €

562 384 €

4 %

23 500 €

46 096 €

67 824 €

108 804 €

198 232 €

332 148 €

422 616 €

483 736 €

5 %

23 380 €

45 648 €

66 856 €

106 288 €

189 568 €

305 948 €

377 392 €

421 256 €

Sans consommer le capital (en consommant uniquement les intérêts) :

Rendement de votre épargne

Capital nécessaire pour servir 24 000 € d’intérêts par an (2 000 € x 12)

1 %

2 400 000 €

2 %

1 200 000 €

3 %

800 000 €

4 %

600 000 €

5 %

480 000 €

Vous connaissez à présent les sommes nécessaires vous permettant de percevoir une rente complémentaire de 2 000 € chaque mois.

Cette démonstration étant faite, je vous propose désormais de nous focaliser sur la méthodologie à suivre afin de réussir à constituer cette épargne.

La détermination de votre horizon d’investissement

La détermination de votre horizon d’investissement est l’une des toutes premières choses qu’il vous faut calibrer.

En effet, la notion « temps » est un élément déterminant pour évaluer l’effort d’épargne que vous devez assumer pour atteindre votre objectif.

Prenons l’exemple d’un Net investisseur de 40 ans ayant pour objectif d’anticiper une baisse de revenus à la retraite. Son horizon d’investissement sera alors de 25 ans si nous retenons comme hypothèse que ce dernier partira à la retraite à 65 ans.

La détermination de votre profil de risque

Il s’agit là aussi d’une étape cruciale en vue d’identifier la meilleure stratégie d’investissement à mettre en place. En effet nous sommes tous différents concernant notre faculté à supporter les risques de nos placements. Afin de déterminer ce profil de risque, l’idéal est de vous tourner vers votre chef de projet patrimonial.

La détermination de votre effort d’épargne

La notion d’effort d’épargne fait référence aux moyens pécuniers que vous êtes prêt à mobiliser pour atteindre votre objectif.

Cet effort financier doit être cohérant vis-à-vis de votre projet mais il doit naturellement être adapté à vos revenus.

En pratique, il peut sembler difficile de prime abord de capitaliser plusieurs centaines de milliers d’euros. Dans les faits, si vous êtes prêt à vous donner les moyens d’épargner de manière méthodique, régulière et le plus tôt possible plusieurs centaines d’euros chaque mois, cet objectif peut s’avérer accessible.

Pour vous le prouver, voici un tableau basé sur un objectif ambitieux de capitaliser 1/2 million d’euros (effort d’épargne mensuel) :

Capitaliser 500 000 €

1 %

2 %

3 %

4 %

5 %

5 ans

8 125 €

7 920 €

7 725 €

7 530 €

7 345 €

10 ans

3 960 €

3 765 €

3 575 €

3 400 €

3 225 €

15 ans

2 575 €

2 385 €

2 205 €

2 040 €

1 880 €

20 ans

1 880 €

1 370 €

1 525 €

1 370 €

1 225 €

30 ans

1 190 €

1 015 €

860 €

725 €

610 €

Comme vous pouvez le constater, il est primordial de vous y prendre le plus tôt possible afin de minimiser votre effort d’épargne mensuel.

En effet, celui-ci pourra être jusqu’à douze fois plus faible pour un investisseur qui anticipe son besoin 30 ans avant l’échéance comparativement à un autre investisseur qui lance sa stratégie seulement 5 ans avant.

La rentabilité et la qualité de vos supports d’investissement ont eux aussi une incidence fondamentale sur la somme que vous devrez épargner chaque mois.
Comme nous le montre le tableau, l’épargne mensuelle peut varier du simple au double si vous épargnez durant 30 ans sur une solution de placement à 5 % de rendement annuel comparativement à une autre solution à 1 %.

netinvestissement vous recommande :

Qu'est-ce qu’une SCPI de rendement ? Risques, frais ...

Net Academy | Suivez le cursus : SCPI

1er cas pratique : L’investissement en parts de SCPI

A / Vous disposez d’un capital de 500 000 €

Tranche d’imposition

0%

11%

30%

41%

45%

Revenus locatifs

22 500 €

22 500 €

22 500 €

22 500 €

22 500 €

Prélèvement sociaux

3 870 €

3 870 €

3 870 €

3 870 €

3 870 €

Imposition sur le revenu

0 €

2 475 €

6 750 €

9 225 €

10 125 €

Revenus annuels nets

18 630 €

16 155 €

11 880 €

9 405 €

8 505 €

Revenus mensuels nets

1 553 €

1 346 €

990 €

784 €

709 €

Hypothèse retenant une rentabilité locative moyenne de 4,5% et le taux des prélèvements sociaux actuellement en vigueur de 17,2%

Comme vous pouvez le constater, il est nécessaire d’anticiper l’impact fiscal d’une solution d’investissement. En effet, un investissement de 500 000 € en parts de SCPI peut vous permettre de percevoir environ 2 000 € de revenu mensuel avant impôt. Néanmoins, en fonction de votre fiscalité cette somme sera plus ou moins rognée après le paiement de vos impôts.

Astuce : il existe des SCPI Européennes qui ont l’avantage d’être dotées d’un traitement fiscal plus avantageux.

B / Vous souhaitez investir 500 000 € à crédit

Tranche d’imposition

0 %

11 %

30 %

41 %

45 %

Mensualité sur 25 ans (Taux : 2,70%)

 

 

2 300 €

 

 

Total Revenus (loyers)

 

 

562 500 €

 

 

Cout du crédit

 

 

188 000 €

 

 

Base taxable

 

 

374 500 €

 

 

IR + PS

64 414 €

105 609 €

176 764 €

217 959 €

232 939 €

Revenus après impôt

498 086 €

456 891 €

385 736 €

344 541 €

329 561 €

Revenus net mensuel moyen

1 660 €

1 523 €

1 286 €

1 148 €

1 099 €

Effort d’épargne mensuel

640 €

777 €

1 014 €

1 152 €

1 201 €

2ème cas pratique : l’investissement en LMNP (Location Meublée Non Professionnelle)

Contrairement à la SCPI, la location meublée est un dispositif qui vous permet de percevoir des revenus complémentaires fiscalisés au titre des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).
Il s’agit là d’une importante divergence car ce dispositif vous permet d’être non imposables pendant de longues années sur vos loyers.

En effet, ce dernier vous permet d’amortir comptablement votre bien immobilier.
Vous profitez ainsi d’une charge supplémentaire (correspondant à la dépréciation de la valeur de votre bien) à déduire de vos revenus.

Exemple : Vous disposez d’un capital de 600 000 €.

 

N

N+1

N+2

N+ …

Réserve d'amortissement restante

600 000 €

579 000 €

558 000 €

(Réserve d’amortissement – amortissement N-1)

Revenus annuels perçus

21 000 €

21 000 €

21 000 €

21 000 €

Amortissement imputable

21 000 €

21 000 €

21 000 €

21 000 €

Imposition sur le revenu

0 €

0 €

0 €

0 €

Prélèvements sociaux

0 €

0 €

0 €

0 €

Revenus annuels nets

21 000 €

21 000 €

21 000 €

21 000 €

Revenus mensuels nets

1 750 €

1 750 €

1750 €

1750 €

Hypothèse retenant une rentabilité locative de 3,5% net de charges, hors frais de notaires et sans revalorisation des loyers.

Comme l’illustre le tableau ci-dessus, la LMNP vous permet de percevoir des revenus complémentaires non-imposables pendant une longue période. En effet, dès lors que votre réserve d’amortissement permet de compenser 100% de vos revenus, vous n’êtes ni redevable de l’impôt sur le revenu, ni des prélèvements sociaux.

3ème cas pratique : L’investissement en Assurance-vie

Monsieur et Madame Durant détiennent 400 000 € placés sur un contrat d’assurance-vie ouvert il y a 8 ans.
Lors de l’ouverture du contrat, ils ont placé 270 000 €.

Nous pouvons ainsi scinder leur contrat en deux sous-catégories :

  • Capital : 270 000 € (67,5%)
  • Intérêts : 130 000 € (32,5%)

A la suite de leur départ à la retraite, ils envisagent de retirer 24 000 € chaque année sur leur contrat afin de compenser la baisse de leur rémunération et ainsi s’assurer un revenu supplémentaire de 2 000 € chaque mois.

Ce retrait doit être déclaré à l’administration fiscale et sera soumis à l’impôt. Pour rappel, seule la part correspondant aux intérêts est fiscalisée, le capital investi est quant à lui épargné par l’imposition.

Pour calculer l’assiette imposable d’un retrait, la formule à suivre est la suivante :

Assiette imposable = montant du rachat – montant du rachat x (versements / valeur du contrat)

Si l’on reporte cette formule à l’exemple ci-dessus, cela donne le calcul suivant :

  • Assiette imposable = 24 000 – 24 000 x (270 000 / 400 000).
  • Assiette imposable = 24 000 – 16 200 = 7 800 €

Étant donné que leur contrat a plus de 8 ans, ils bénéficient d’un abattement de 9 200 € par an. Le montant de l’abattement étant supérieur à l’assiette imposable, Monsieur et Madame Durant ne seront pas redevable de l’impôt sur le revenu. Ils devront toutefois s’acquitter des prélèvements sociaux (CSG, CRDS...) qui s'appliquent uniquement sur l’assiette imposable, à savoir prélèvements sociaux à régler = 7 800 x 17,2% = 1 342 €

Conclusion

Le chemin menant à l’indépendance financière est un long chemin mais ô combien passionnant.

A condition de vous en donner les moyens, de suivre chacune des étapes de votre projet sérieusement et de manière méthodique, vous pouvez atteindre vos propres objectifs.

La préparation de votre projet et le choix des meilleures solutions de placement constituant les clés de sa réussite voici les raisons pour lesquels nous vous recommandons de vous faire accompagner d'un professionnel indépendant qui saura vous orienter au mieux dans chacune des étapes de votre projet.

A ce titre, toutes les équipes de NETINVESTISSEMENT se tiennent à votre entière disposition.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

10/10 pour 1 lecteur

A propos de l'auteur

Chauncey Schmitt, Chef de projet Patrimonial

Avis des clients de Chauncey :

Chauncey Schmitt débute son cursus universitaire à Bordeaux où il obtient une licence immobilière. Acquise au grès d'une formation en alternance au sein d'une agence immobilière locale, celle-ci lui donne l'opportunité de se familiariser à l'ensemble des rouages de l'immobilier d'habitation. Désireux d'accroître ses connaissances en lien à la sphère patrimoniale, il se prend d'intérêt pour les marchés financiers et s'oriente naturellement vers un Master en gestion de patrimoine, qu'il obtient à l'INSEEC Paris après de multiples stages en banques de détail et cabinets indépendants. C'est d'ailleurs à la suite de son stage de fin d'études qu'il débute sa carrière au sein du cabinet CO-INVEST à Paris. Passionné par toutes les aspérités de son métier, il s'y épanouira durant quatre années à conseiller et fidéliser une clientèle de particuliers et chefs d'entreprises. Véritablement conquis par l'approche, les valeurs et les ambitions disruptives de Netinvestissement, il nous rejoindra en Janvier 2019. 

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Toujours des données claires et la qualité du contact en direct et personnel qui a été opérer me satisfait pleinement."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-03-05 11:46:47 par Richard P.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 419 avis clients