Chargement de la page ...

banniere article

Pourquoi et comment investir dans un FPCI (Fonds Professionnels de Capital Investissement) ?

Placement Guides FCPI / FIP

En résumé ...

A travers ce guide, nous détaillons les différentes formes que peut prendre le capital investissement avant de disséquer tout particulièrement les principales caractéristiques des FPCI.

L’article « Pourquoi et comment investir dans un FPCI (Fonds Professionnels de Capital Investissement) ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 10/10 pour 5 netinvestisseurs

Ecrit par : Chauncey Schmitt

Chef de projet Patrimonial

1663 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*
Podcast

Introduction

En matière d’investissement, il existe une pluralité de possibilités pour se constituer un capital et faire fructifier son patrimoine.

Si certaines solutions d’investissement telles que les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), les assurances-vie en fonds euro ou en UC (Unités de Compte), ou encore les dispositifs immobiliers LMNP et Pinel tendent de plus en plus à se démocratiser au fil du temps et sont à présent devenus des inconditionnels dans le milieu du conseil en investissement, d’autres plus méconnues du grand public peuvent tirer leur épingle du jeu au rang des meilleures solutions d’investissements.

Les FPCI (Fonds Professionnels de Capital Investissement) rentrent clairement dans cette dernière catégorie.

A travers ce guide, nous détaillons les différentes formes que peut prendre le capital investissement avant de disséquer tout particulièrement les principales caractéristiques des FPCI.

1. Qu’est-ce-que le Capital Investissement ?

Longtemps réservées aux plus grandes fortunes ou aux investisseurs institutionnels (Banques, compagnies d’assurances etc.), les solutions de capital investissement, connues également sous leur homonyme anglo-saxon de private équity, se sont démocratisées depuis quelques années et deviennent à présent accessibles a une part d’investisseurs bien plus large. En pleine expansion depuis quelques années, cette classe d’actif devrait ainsi prochainement s’imposer comme une alternative incontournable pour les épargnants en quête de rendement.

En effet, face à la baisse de rendement des actifs peu risqués (Fonds euro, obligation « investment grade » etc.) et la fiscalité confiscatoire des solutions d’investissement immobilier traditionnelles, de plus en plus d’épargnants nous font part de leur souhait de réorganiser une partie de leurs investissements vers des supports d’épargne plus performants.

Selon une étude de France Invest, la performance moyenne annuelle servie par le capital investissement sur les quinze dernières années était de 10,8% contre 7,1% pour le CAC 40, dividendes réinvestis.

Maintenant que vous êtes au fait des performances potentielles générées par les solutions de capital investissement, intéressons-nous à présent à son fonctionnement.

Le capital investissement consiste à prendre des participations financières (souvent minoritaires) dans des actifs non cotés sur les marchés. Ces actifs sont généralement des entreprises de petites tailles ou de tailles moyenne dont les activités sont transversales à tous les secteurs, y compris de l’immobilier. Ces investissements se font généralement sur des durées comprises entre 3 ans et 8 ans durant lesquelles les gérants de ces fonds vont chercher à dégager des plus-values importantes pour les investisseurs.

Ces prises de participations financières peuvent prendre 4 formes distinctes :

1 / Le capital risque :

Le capital risque, aussi connu sous son terme anglo-saxon de venture capital est la branche du capital investissement qui consiste à prendre des participations financières dans de jeunes sociétés en phase de démarrage, voire même de création. Ces dernières n’ayant ni les ressources pécuniaires suffisantes, ni l’appui des établissements prêteurs qui les jugent trop risquées, se retrouvent dans l’obligation de faire appel à des investisseurs privés (particuliers ou réseaux de Business Angel) pour collecter les fonds indispensables à la mise en place de leurs projets. Les gains sur ce type d’opérations peuvent être très intéressants (imaginez si vous aviez investi ne serait-ce que quelques centaines d’euros lors de la création d’Amazon).

En contrepartie, le risque que la société innovante ne trouve pas son marché ou pire que la société soit dissoute faute de résultats est bien réel. Il est donc fortement recommandé de faire appel à un conseiller avisé avant de se lancer dans le capital risque et de manière générale de diversifier vos investissements sur plusieurs sociétés.

2/ Le capital développement :

Le capital développement est la branche du private equity qui consiste à prendre des participations dans des sociétés plus mûres, si possible déjà rentables et ayant en particulier d’importantes perspectives de croissance.

Ces sociétés font appel aux acteurs du capital investissement pour être accompagnées dans le financement de leur croissance externe ou interne. Ce segment du capital investissement permet aux investisseurs de se baser sur les historiques d’activités et de profitabilité des sociétés financées et permet ainsi davantage de lisibilité sur l’investissement et donc un risque plus maîtrisé.

3/ Le capital transmission :

Le capital transmission concerne les sociétés déjà en place ayant franchi une multitude d’étapes de la vie d’une entreprise. Elles sont souvent mures sur leur marché. Comme leur nom le laisse supposer, ces sociétés, bien que rentables ou durablement implantée,s sont aux mains d’un ou plusieurs actionnaires qui souhaitent vendre leur parts, généralement pour prendre leur retraite, mais ne possèdent pas de repreneur ou successeur.

Cette branche du private équity a pour but de trouver les solutions permettant de faciliter la transmission d’une entreprise à une autre société ou à un particulier. Généralement, le capital transmission se fait au travers d’une opération utilisant l’effet de levier du crédit tel que le LBO (Leverage Buy Out). Ce montage est bâti sur un prêt bancaire, souscrit par le repreneur, qui par la suite sera remboursé à l’aide des bénéfices financiers générés par l’entreprise rachetée. Cet endettement permet au repreneur de réduire son apport financier et de maximiser le rendement de l’opération en profitant des taux bas.

4/ Le capital retournement :

Le capital retournement est la branche du private equity qui consiste à accompagner des entreprises en difficulté dans leur restructuration. Le plus souvent, il s’agit de sociétés déficitaires qui ne parviennent pas obtenir de financement bancaire car elles sont jugées trop risqués par les établissements prêteurs. Dans ce contexte, les investisseurs en capital retournement vont faire leur entrée au capital de la société pour éponger les dettes et également pour financer une nouvelle stratégie ayant pour but de faire renouer l’entreprise avec le profit.

Habituellement, les investisseurs en capital transmission ne se limitent pas à apporter des capitaux frais dans l’entreprise en difficulté. Ils vont également activement participer à élaborer et mettre en place la stratégie à suivre pour transformer l’entreprise soutenue en société rentable.

Qu'est-ce que le Private Equity / Capital Investissement ?

2. Qu’est-ce qu’un FPCI ?

« Le FPCI (Fonds Professionnel de Capital Investissement) est la nouvelle appellation de l’ancien FCPR (Fonds Commun de Placement à Risque) à procédure allégée. La caractéristique du FPCI est que l’actif doit être constitué, pour 50% au moins, de titres qui ne sont pas admis aux négociations sur un marché (donc non côté). Ils ont aussi pour particularité de devoir respecter des ratios de division des risques et d’emprise plus souple que les FCPR, avec un cahier des charges allégé, et d’avoir donc moins de contrainte à respecter dans leur gestion. »

1/ Qui peut investir en Fonds Professionnel de Capital Investissement ?

Premièrement, comme leurs noms le stipule, les FPCI sont à destination des clients dits « professionnels ». Le terme « professionnel » ici est à comprendre au sens des personnes physiques ou moral ayant du fait de leur secteur d’activité des connaissances approfondies des services et des instruments financiers.

De manière générale, très peu d’investisseurs rentrent dans cette classification. Si vous souhaitez en connaître davantage sur les catégorisations des investisseurs et ainsi savoir si vous êtes classifié comme « professionnel » ou « non professionnel », je vous invite à vous rapprocher de votre chef de projet patrimonial NETINVESTISSEMENT qui saura vous apporter les compléments d’informations nécessaires.

Cependant, il existe une alternative pour un investisseur particulier initialement « non professionnel » de devenir éligible à la souscription d’un FPCI. C’est l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) qui en précise les conditions. Selon l’AMF, ces fonds sont accessibles aux investisseurs répondant à l’article L. 533-16 du Code monétaire et financier qui précise la chose suivante : « un client professionnel est un client qui possède l'expérience, les connaissances et la compétence nécessaire pour prendre ses propres décisions d'investissement et évaluer correctement les risques encourus ».

Pour répondre à cet article et ainsi pouvoir être « assimilé » comme un client « professionnel » au sens de l’AMF, il faut avoir la capacité d’investir au minimum 100 000 € pour une personne physique ou 30 000 € pour une personne morale.

En d’autres termes, le fait d’investir au moins 100 000 € vous donne accès à l’investissement en Fonds Professionnel de Capital Investissement.

2/ Pourquoi investir dans un FPCI ?

Les Fonds Professionnels de Capital Investissement sont des véhicules d’investissement qui diffèrent en de nombreuses caractéristiques des autres solutions d’investissement plus traditionnelles.

Premièrement, les FPCI sont des FIA (Fonds d’Investissement Alternatifs) qui sont déclarés à l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) mais non agréés par cette dernière entité.

Le fait qu’ils ne soient pas agréés mais uniquement déclarés à l’AMF peut être perçu initialement comme une contrainte pour un non initié, mais en réalité celui-ci constitue un avantage pour un investisseur en quête de rendement et nous allons voir pourquoi.

En raison d’une simple déclaration auprès de l’AMF, les gérants d’un Fonds Professionnel de Capital Investissement disposent d’une amplitude de gestion de leurs investissements bien plus importante qu’un fonds agréé qui sera, par nature, soumis à une règlementation beaucoup plus lourde qui ajoute des contraintes d’investissement aux gérants, ne leurs permettant pas de mettre en place leurs stratégies dans leur intégralité. Pour autant, la déclaration implique que l’AMF est informée de la structure juridique du fonds et de sa commercialisation, ce qui permet des alertes si le fonds ne satisfaisait pas aux bonnes pratiques visée par l’Autorité des Marchés Financiers.

Les FPCI, du fait de leur plus grande flexibilité d’action, peuvent ainsi investir à la fois dans des actifs non cotés (private equity) mais également dans de l’immobilier sous des formes différentes que ce que pratiquent par exemple les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et les OPCI (Organismes de Placement Collectif Immobilier).

Pour les investisseurs en recherche de performance et de diversification, les FPCI constituent ainsi une alternative crédible et particulièrement intéressante.

Rappelons toutefois que pour y avoir accès, un investisseur devra se soustraire aux contraintes fixées par l’AMF pour satisfaire les exigences nécessaires à l’octroi du statut d’investisseur professionnel en investissant au minimum 100 000 €.

De plus, la fiscalité sur les plus-values générées par les FPCI est particulièrement intéressante car elle permet de bénéficier d’un cadre de taxation particulièrement avantageux. En effet, cette catégorie de fonds permet à l’investisseur personne physique de bénéficier d’une exonération d’impôt sur les revenus et plus-values à l’échéance (hors prélèvements sociaux), et permet aux personnes morales de bénéficier d’un taux d’Impôt sur les Sociétés (IS) réduit à 15%.

Rappel

Comme pour tout investissement il est important, avant de prendre la décision d’investir dans un FPCI, d’être très exigeant sur la société de gestion à qui vous confiez l’utilisation de vos capitaux et également sur la stratégie que cette dernière souhaite mettre en place pour atteindre les objectifs de rentabilité qu’elle s’est fixés.

En effet, il est nécessaire de s’assurer au préalable que la société de gestion dispose d’un historique suffisant permettant d’évaluer sa faculté à répondre favorablement aux attentes de ses investisseurs.

La stratégie de gestion et d’investissement doit également être analysée avec la plus grande attention et parfaitement comprise. N’hésitez pas à demander l’avis d’un chef de projet patrimonial Netinvestissement. Nous sommes habitués à réaliser ce genre d’analyses et nous pouvons par conséquent vous accompagner dans votre projet d’investissement.

Conclusion

Les Fonds Professionnels de Capital Investissement (FPCI) constituent une nouvelle alternative dans le giron des solutions d’investissement. Bénéficiant d’une réglementation plus souple, ces fonds d’investissement octroient toute la latitude d’investissement nécessaires à leurs gérants pour qu’ils soient en pleine capacité à délivrer des rendements supérieurs à d’autres classes d’actifs plus traditionnelles comme les SCPI par exemple.

Pour les investisseurs ayant la surface financière nécessaire, 100 000 € minimum, nous sommes convaincus que les FPCI se placent comme une excellente opportunité d’investissement.

Il demeure toutefois important de rappeler que les Fonds Professionnels de Capital Investissement ne garantissent pas le capital investi au terme. C’est pourquoi il est indispensable de sélectionner avec la plus grande attention une société de gestion solide et ayant une expérience significative de ce genre d’investissement.

Pour finir, afin de réaliser ce type d’investissement dans les meilleures conditions, nous ne saurons trop vous conseiller de vous faire accompagner par un professionnel expérimenté.

Pour ce faire, toute l'équipe de NETINVESTISSEMENT se tient à votre entière disposition pour vous exposer les meilleures opportunités d'investissement que nous vous avons rigoureusement sélectionnées.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

10/10 pour 5 lecteurs

A propos de l'auteur

Chauncey Schmitt, Chef de projet Patrimonial

Chauncey Schmitt débute son cursus universitaire à Bordeaux où il obtient une licence immobilière. Acquise au grès d'une formation en alternance au sein d'une agence immobilière locale, celle-ci lui donne l'opportunité de se familiariser à l'ensemble des rouages de l'immobilier d'habitation. Désireux d'accroître ses connaissances en lien à la sphère patrimoniale, il se prend d'intérêt pour les marchés financiers et s'oriente naturellement vers un Master en gestion de patrimoine, qu'il obtient à l'INSEEC Paris après de multiples stages en banques de détail et cabinets indépendants. C'est d'ailleurs à la suite de son stage de fin d'études qu'il débute sa carrière au sein du cabinet CO-INVEST à Paris. Passionné par toutes les aspérités de son métier, il s'y épanouira durant quatre années à conseiller et fidéliser une clientèle de particuliers et chefs d'entreprises. Véritablement conquis par l'approche, les valeurs et les ambitions disruptives de Netinvestissement, il nous rejoindra en Janvier 2019. 

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Toujours des données claires et la qualité du contact en direct et personnel qui a été opérer me satisfait pleinement."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-03-05 11:46:47 par Richard P.

Comment ca marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 410 avis clients