Pourquoi et comment investir dans l’immobilier ?

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Vu 1612

fois

1 min

de temps de lecture

Résumé

En préambule, il faut savoir que le contexte que nous traversons depuis mars a suscité chez les investisseurs de nouvelles pistes de réflexion. Ces dernières reposent d’ailleurs sur l’ensemble des catégories de produits, tant financiers qu’immobiliers. Pour la pierre papier, l’évolution de notre rapport au travail et l’utilisation future des bureaux est devenu un sujet central. Pour l’investissement participatif, les nouvelles tendances comme le Co-working suscite graduellement de l’intérêt pour les investisseurs. Enfin, l’évolution de la courbe des taux est perçue comme une opportunité unique pour l’immobilier locatif.

Pour les amoureux de la pierre, il existe dans chacune de ses formes d’investissement de la part des porteurs de projets une réflexion commune : le timing d’investissement.

Comme son nom l’indique, l’immobilier est par nature une forme d’immobilisation, c’est-à-dire une stratégie d’investissement de long terme. La projection ne doit alors pas être confondue avec le point d’entrée (moment de la mise en place de l’opération) mais sur une vision à long terme.

Pourquoi investir dans l'immobilier ?

Quel que soit la solution immobilière évoquée, la conjoncture actuelle permet avant tout de générer un état des lieux sur le marché dans sa globalité. Elle permet aussi de mesurer l’impact réel généré sur la valorisation et la distribution des parcs immobiliers durant les crises via notamment la perception des loyers. Sur le marché de la SCPI, la diversification des parcs comprend une multitude de secteurs géographiques et sectoriels. Pour les formes d’investissements participatifs, la qualité repose sur la position géographique du parc, les conditions de négociations d’achats, de reventes et de restauration (dernières normes) ainsi que de la location (taux d’occupation financier) et de l’exploitation. Pour les résidences de services, il faut tirer profit de la solidité du gestionnaire, la rédaction du bail et la position géographique de l’acquisition.

Enfin, la conjoncture actuelle permet aux acheteurs d’effectuer de meilleures négociations, pourtant inenvisageables avant le mois de février. Une fois la crise passée, ces bonnes acquisitions permettent d’espérer une revente plus importante, générant une meilleure plus-value et donc une meilleure rentabilité. C’est ce fameux timing d’investissement qu’il est important de dissocier de la durée d’investissement, c’est-à-dire le point de sortie.

Investir dans l’immobilier dès aujourd’hui permet ainsi d’optimiser les chances de générer de bonnes opérations. État des lieux, constat, opportunité, projection.

Comment investir dans l'immobilier ?

Avant d’investir dans l’immobilier ou même de parler de produit et de projection, il faut commencer par le début. En premier lieu, il est indispensable de réaliser un audit patrimonial, c’est-à-dire faire un état des lieux de votre situation actuelle. Cette étape vous permettra, en fonction de votre situation personnelle, professionnelle et de votre patrimoine, de projeter vos objectifs et leurs échéances.

Une fois cette étape réalisée, un cahier des charges doit être établi afin de sélectionner le bon produit, qui vous permet de répondre à vos objectifs patrimoniaux.

Pour réaliser correctement l’ensemble de ces étapes, il est important de prendre contact avec un chef de projet patrimonial Netinvestissement. Ce dernier est accompagné du comité de sélection produits dont le rôle est d’étudier le marché de manière continue.

En résumé...

Au-delà de la durée, les formes d’investissement immobilier remplissent toutes les cases pour un investisseur ayant du temps. Tant pour préparer sa retraite que pour bénéficier d’un complément de revenu ou même pour faire capitaliser votre épargne.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Directeur général, conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Pour aller plus loin ...
+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !