Cryptomonnaie : un placement alternatif sérieux ?

Ecrit par : Karl Toussaint du Wast

Conseiller en gestion de patrimoine

Vu 3097

fois

2 min

de temps de lecture

Depuis leur existence, les cryptomonnaies ont une réputation sulfureuse. Tantôt argent des trafiquants de drogues, tantôt actifs spéculatifs ne reposant sur rien, elles sont regardées avec méfiance par les acteurs de la finance traditionnelle. Mais face aux incertitudes macro-économiques et aux produits d’épargne sans risque qui ne rapportent quasiment plus rien, des cryptomonnaies comme le Bitcoin, qui existe depuis 10 ans, s’imposent peu à peu dans l’esprit des investisseurs.

Le taux du livret A reste bloqué à son niveau le plus bas historique de 0,75% depuis 2015 et génère désormais un rendement négatif si l’on tient compte de l’inflation. Sur cette même période, la principale cryptomonnaie : le Bitcoin, a certes évolué entre bulles spéculatives et crash, mais affiche à ce jour des performances de retour sur investissement impressionnantes. Il est à noter que ce n’est pas forcément le cas sur d’autres cryptomonnaies moins connues.

Un ratio risque / rendement impressionnant sur Bitcoin

Si d’autres actifs comme les indices boursiers ou l’immobilier génèrent du retour sur investissement, la période actuelle tend à montrer qu’aucun secteur n’est épargné par le risque. La performance du retour sur investissement est donc une statistique qui gagne en importance.

Le Risk-Adjusted Return est une méthode de calcul qui mesure les performances d’un actif en tenant compte du risque perçu du placement. Le résultat est un chiffre qui permet de classer les actifs en fonction d’une sorte de ratio risque-rendement.

Des fondamentaux qui ont fait leur preuve

Les fondamentaux du fonctionnement du Bitcoin n’ont pas fini de faire débat. Ce ne sera pas ici notre sujet, mais il semble évident que la technologie qui fait fonctionner Bitcoin : la Blockchain, s’est maintenant imposée comme une révolution avec laquelle il faudra composer à l’avenir. Pour preuve, nombreuses sont les entreprises majeures à travers le monde qui ont ou sont en train de lancer leur projet blockchain.

Une stratégie de diversification ?

En dix ans, le Bitcoin a de nombreuses fois été déclaré mort et ne valant plus rien. Sa valeur est à chaque fois repartie vers des plus hauts. Si son prix reste avant tout régi par l’offre et la demande, il conforte toujours plus son assise chaque année. Ainsi, plus qu’une valeur refuge, certaines personnes peuvent voir le Bitcoin comme un instrument de diversification et investir une fraction de leur portefeuille à celui-ci, tout en prenant en compte les risques liés notamment à sa forte volatilité.

Des acteurs francophones comme Coinhouse propose d’ailleurs d’acheter du bitcoin en étant suivi pas à pas en fonction de son profil, afin d’appréhender au mieux cet univers mêlant finance et nouvelles technologies.

Un actif décorrélé ?

Depuis 2010 et le début de sa cotation sur des places de marché, le Bitcoin est passé de quelques centimes à une valeur atteignant 20 000$ à son plus haut historique en 2017. Durant son aventure, le chef de file des cryptomonnaies a connu ses propres phases d’appréciation et de dépréciation, sans être corrélé à l’or, valeur refuge à laquelle il est souvent comparé.

De la même façon, tandis que la grande majorité des actions sont plus ou moins corrélées entre elles et suivent les grands cycles des indices boursiers, le Bitcoin ne connaît pas les mêmes cycles. Le grand test pour le Bitcoin aura lieu en cas de nouvelle crise financière similaire à celle connue en 2008. Les observateurs verront alors si le Bitcoin n’était qu’une mode spéculative de plus ou si ces fondamentaux lui permettent de jouer le rôle d’une valeur refuge alternative à l’or.

Vers la régulation du secteur des cryptomonnaies

Par ailleurs, les questions liées à la régulation du secteur des cryptomonnaies avancent à grands pas et les principaux États s’apprêtent à prendre des décisions. Un cadre qui devrait officialiser un peu plus cette classe d’actifs et rassurer les investisseurs. Par ailleurs, la régulation effective permettra le lancement de produits financiers comme les ETFs, qui permettront aux institutionnels et hedge funds de rentrer véritablement sur le secteur, s’ils le jugent opportun...

Cette information n’est pas contractuelle et ne constitue ni un conseil en investissement ni une recommandation d’achat ou de vente de crypto-actifs ni une sollicitation d’utilisation de quelque plateforme en particulier. Si vous choisissez d’avoir recours aux services de conservation ou d’accès à des crypto-actifs et d’achat/vente de crypto actifs contre des monnaies fiduciaires (FIAT) ayant un cours légal, vérifiez que votre interlocuteur est bien enregistré auprès de l’AMF. Les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) sont des intermédiaires financiers qui proposent différents services relatifs à l’investissement en crypto actifs, cryptomonnaies. L’investissement dans les cryptomonnaies, crypto actifs présente de nombreux risques dont un risque important de perte en capital et est sujet à une forte volatilité. Il existe de nombreuses arnaques sur les cryptoactifs, restez vigilants et renseignez vous avant tout investissement.

Je m'inscris

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Karl Toussaint du Wast, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Karl :

Karl Toussaint du Wast débute sa carrière professionnelle à New York à l'âge de 20 ans où il fonde sa première entreprise dans la tour 1 du World Trade Center : une société de distribution de matériel informatique. Le 11 septembre 2001, les attentats du WTC le contraignent à rentrer en France où il se recentre sur sa formation initiale et devient consultant en recrutement dans les métiers de la finance, puis chasseur de têtes dans un grand cabinet parisien.

Après de nombreuses missions de recrutement pour le compte de banques, de sociétés de gestion et de promoteurs immobiliers, il s’associe à Stéphane van Huffel et créé le cabinet Wast & Van puis netinvestissement. Il est également le co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Il intervient régulièrement en tant expert immobilier auprès des média français. Karl Toussaint du Wast est notamment l’auteur des livres : "le Guide du CGP moderne" et "E-CGP, comment réussir sa transformation digitale".

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Présentation du site très claire Articles de bonne facture"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-10-27 10:58:29 par Eric F.