Focus marché (23/03/2016)

Ecrit par : Paul Buzy

Chef de projet patrimonial

Vu 2210

fois

1 min

de temps de lecture

Marchés boursiers / Décryptage

Après un premier trimestre 2016 tumultueux marqué par un important regain de volatilité sur l’ensemble des places boursières mondiales, les marchés semblent désormais rentrer dans une phase d’accalmie. Les trois grands risques majeurs que sont la Chine, le pétrole et la croissance mondiale s’estompent progressivement au profit des Banques Centrales Mondiales, nouveaux catalyseurs des mouvements de marchés.

Le renforcement de la politique monétaire de la Banque centrale Européenne intervenu à la Mi-Mars a eu un impact positif sur les marchés européens. Les investisseurs reprennent confiance dans la capacité de l’actuel Président, Mario Draghi, de pallier aux insuffisances des économies du Vieux Continent et de relancer à moyen terme l’inflation dans la zone euro.

Parmi les mesures prises, sont notamment à retenir le passage du montant des rachats de dettes publiques et privées mensuels de 60 à 80 milliards et la nouvelle baisse des taux directeurs en vue de stimuler davantage le marché du crédit.

Dans la lignée des politiques mises en œuvre par la BCE, la Réserve Fédérale a annoncé procéder au report du resserrement monétaire compte tenu de la sensibilité persistante de l’environnement économique mondial et du retour encore fragile de l’inflation outre Atlantique.

Le discours particulièrement rassurant de Janet Yellen sur l’avenir de la croissance Américaine (retour de l’inflation, rebond de l’immobilier et du secteur manufacturier, hausse du secteur des matières premières) a été un facteur d’apaisement supplémentaire pour les investisseurs internationaux.

Du côté des pays émergents, l’amélioration des perspectives de croissance en Chine (4% contre 3% en 2015), la revalorisation du secteur des matières premières (+ 50% de hausse du baril de Brent depuis le dernier plus bas) sont autant d’éléments qui ont participé au retour progressif des investisseurs et à la hausse des flux monétaires en direction des principales économies.

Nos convictions

Sur le marchés des actions : En dépit du rebond observé sur cette catégorie d’actifs depuis le mois de Février nous continuons de privilégier une approche prudente dans l’attente d’une véritable refonte structurelle de l’économie européenne et d’une consolidation de l’inflation aux Etats Unis. Seuls indicateurs à même de confirmer le retour à une croissance mondiale pérenne.

Face à un environnement macro-économique encore embrumé pour de nombreux investisseurs et un risque systémique toujours présent, il est primordial de revenir à une lecture fondamentale des marchés et à une diversification de son exposition par la combinaison de différentes classes d’actifs en vue de lisser son ratio rendement/risque.

Sur les marchés des obligations et des taux : En dépit du fort potentiel de performance offert par cette classe d’actifs dans un environnement de taux bas, il convient d’être très sélectif dans ses prises de positions notamment au regard de la potentielle remontée des taux prévue pour le mois de Juin.

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Paul Buzy, Chef de projet patrimonial

Avis des clients de Paul :

Diplômé d’un Master en Gestion de Patrimoine et Immobilier à l’INSEEC, Paul BUZY rejoint l’équipe de Netinvestissement en 2018, après y avoir effectué son stage de fin d’études. Les différents postes qu’il a occupés précédemment dans des établissements bancaires le pousse finalement à opter pour l’indépendance et il fait le choix d’exercer le métier de chef de projet patrimonial au sein du cabinet le plus disruptif de la place.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Mon conseiller, Paul Buzy, a été très efficace. Je recommande vivement."

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2020-08-25 14:17:30 par Jul D.