Focus marchés (21/03/2018)

Ecrit par : Stéphane van Huffel

Conseiller en gestion de patrimoine

Vu 2777

fois

1 min

de temps de lecture

Marchés Boursiers / Décryptage

• Aucune surprise n’est venue modifier le contexte de marché international marqué depuis le début de l’année par un retour de la volatilité. Et bien que de nombreux indicatifs soient plutôt « au vert », les séances boursières, quelles que soient les classes d’actifs et quelles soient les zones géographiques, se suivent sans se ressembler.

• Aux Etats-Unis, l’inflation relevée en février, en baisse par rapport à janvier (0,2% face à 0,5%) remet sur la table la question de la politique de taux de la FED (Banque Centrale US). En effet, il ne se dessinerait finalement que trois potentielles actions de revalorisation à la hausse des taux directeurs outre atlantique, contre quatre imaginés encore le mois dernier. Et le nouveau président de la FED, Jerome Powell devrait annoncer lors de son premier comité à la tête de l’institution américaine les 20 et 21 mars, une première hausse des taux.

• En zone euro, l’inflation peine encore à s’aligner sur les taux de croissance prévisionnels pour 2018 et 2019 (2,3% et 2,1%), restant bloquée autour de 1,4% contre un objectif attendu par le président de la BCE (Banque Centrale Européenne) de 2% au moins. Ceci confirme donc que Mario Draghi n’est pas encore prêt à cesser la politique quantitative accommodante sur le Vieux Continent.

• Quelques inquiétudes sont nées ces dernières semaines autour des déclarations fracassantes de Donald Trump, le président des Etats-Unis en matière de politique commerciale. En effet, son intention de relancer certaines barrières douanières sur le sol américain pourrait avoir des conséquences sur le taux d’inflation global de la première puissance économique mondiale.

• Cet environnement d’incertitude politique alors que certains fondamentaux économiques se clarifiaient va sans doute maintenir le peu de visibilité sur le marché des changes et en particulier sur la parité euro-dollar. La monnaie européenne semblait connaître un affaiblissement de son cours, qui pourrait être remis en question en cas de mouvements inflationniste aux Etats-Unis.

• Au niveau mondial, les marchés actions des pays émergents et du Japon restent bien orientés, tirant partie de la bonne dynamique sur cette zone depuis mi 2017. Là encore, éléments à surveiller après les annonces de Donald Trump.

• A noter que le marché britannique peine, toujours dans le sillage du grand nombre d’inconnues face au sujet complexe du Brexit.

Nos convictions

• Nous maintenons notre statu quo en matière d’allocations avec une plus forte pondération sur les marchés européens et un retour prudent mais marqué sur les marchés émergents.

• Nous restons attentifs aux opportunités « Value », en particulier en Europe et privilégions tout de même une approche flexible dans nos portefeuilles équilibrés et prudents. Nous gardons également une forte conviction pour les fonds thématiques porteurs, à même de traverser les périodes de volatilité importantes avec une certaine régularité.

• Nous recommandons de ne pas effectuer de mouvements brutaux dans le contexte actuel et de rester pondérés sur l’ensemble des marchés de la planète, y compris sur les marchés américains et les marchés obligataires pourtant peu lisibles ces derniers mois. La diversification et la différenciation seront plus que jamais nos meilleurs atouts pour assurer une gestion stable dans le temps.

Je m'inscris

Ne ratez rien de nos conseils !

A propos de l'auteur

Stéphane van Huffel, Conseiller en gestion de patrimoine

Avis des clients de Stéphane :

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005 puis fonde netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire la suite

Dernier commentaire client

"Très bon contact avec mon conseiller et des propositions de placements en phase avec ma stratégie d'investissement ainsi qu'au niveau de ma prise de risque acceptable. L'avenir me dira si les propositions étaient judicieuses"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2022-07-25 15:00:39 par Philippe R.
Pour aller plus loin ...
+ -
simulation gratuite Netinvestissement
Votre simulation

gratuite & personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Réponse en 24h !