Chargement de la page ...

Top guides: Déficit Foncier

Tous les guides: Déficit Foncier

Pourquoi et comment investir en loi Malraux ?
Immobilier Guide Déficit Foncier

Les 10 choses à savoir sur l'investissement immobilier en Déficit Foncier

Hors dispositif spécifique de défiscalisation, le droit commun de l'investissement immobilier dans l'ancien - avec travaux - permet déjà de réduire le montant de vos impôts de façon significative. Le tout sans les contraintes assorties au dispositif Pinel ou au dispositif Denormandie.

Le déficit foncier est un sujet que peu d’investisseurs maîtrisent. En effet, que ce soit par manque d’information ou parce que la structure de leurs investissements immobiliers ne le permet pas, trop peu d’investisseurs optimisent ce facteur. C’est pourtant aujourd’hui l’un des derniers outils pour optimiser votre fiscalité immobilière de façon mécanique.

Lors de la déclaration de vos revenus fonciers, il est possible d’opter entre deux options. La première option est le régime du micro foncier, c’est à dire de bénéficier d’un abattement automatique de 30% sur les revenus fonciers, lorsque ceux-ci ne dépassent pas 15 000€/an. La deuxième option consiste à déclarer vos revenus fonciers au régime du réel au moins pour trois ans. Ce régime vous permet de déduire l’ensemble des charges et l’ensemble des dépenses qui ont été nécessaire à l’entretien et au bon usage de votre bien immobilier. Cela devient très intéressant lorsque les charges sont supérieures aux revenus : on appelle ça le déficit foncier.

Nous verrons à travers ce guide quels sont les moyens pour optimiser ce déficit foncier.

Vu 1219 fois

  • 9/10

Fabien A.

5 min de lecture