banniere article

Pourquoi et comment investir dans un plan d'épargne en actions (PEA) ?

L’article « Pourquoi et comment investir dans un plan d'épargne en actions (PEA) ? » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des conseils prodigués.

  • Avis de nos lecteurs :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • 9/10 pour 2 avis
Ecrit par : Chauncey Schmitt

Chef de projet Patrimonial

171 vues

par nos lecteurs

4 min

de temps de lecture

Votre simulation

gratuite et personnalisée

Je souhaite recevoir des informations de la part de Netinvestissement sur les moyens d’optimiser mes investissements*

Introduction

Résumé : « Le PEA est un support d’investissement aux nombreux avantages à destination des contribuables français ayant pour volonté de profiter de l’évolution dans le temps des marchés financiers. Ses différentes facettes lui permettent de séduire tout autant l’investisseur aguerri voulant investir en bourse que l’investisseur plus novice ayant pour souhait de déléguer la gestion à des professionnels »

Vous disposez de liquidités à investir et vous souhaitez vous exposer aux marchés financiers.

Pour cela, il existe différentes enveloppes fiscales qui répondent à cet objectif d’investissement.

Parmi elles, l’assurance-vie recueille un large plébiscite du fait des nombreux avantages (fiscaux et successoraux) qu’elle procure à ses souscripteurs.

Légèrement moins démocratisé, le Plan d'épargne en Action (PEA), peut également s’avérer être une excellente opportunité.

Nous allons décrypter ce support d’investissement au travers de ce guide en répondant aux questions suivantes :

Quelle est sa fiscalité ? Quels sont les avantages ? Quelles sont les éventuelles contraintes ? Quels sont les produits financiers éligibles au PEA ? À quels types d’investisseurs cette enveloppe s’adresse-t-elle ?

Si vous désirez plus d’informations sur l'investissement financier en PEA, vous pouvez contacter un conseiller netinvestissement en cliquant ici.

1. Qu’est-ce que le Plan d'épargne en actions ?

Comme son nom l’indique, le PEA est une enveloppe fiscale de droit français permettant aux contribuables de l’hexagone de construire et gérer un portefeuille d’actions détenues en direct ou par l’intermédiaire d’Organisme de Placement Collectif (OPC).

netinvestissement vous recommande :

Objectif 10%

de rendement par an*

Capital et rendement
non garantis
Placer son argent

Vous recherchez un placement sécurisé et performant ? Découvrez les solutions ...

Découvrez cette offre

Il existe deux types de PEA distincts, décryptage ci-dessous :

A / Le PEA classique

Le Plan d'épargne en Action « classique » est un support d’investissement qui est plafonné à 150 000 € de capitaux. Nous parlons bien de versements et non de valeur capitalistique. C’est ainsi que les gains générés ne sont pas pris en compte dans ce seuil maximum de 150 000 €.

Pour illustrer ce propos, imaginons un investisseur détenant 150 000 € sur son PEA classique mais qui auraient réalisé 75 000 € de gains sur ces investissements... Ce dernier aurait ainsi la possibilité de faire un ou plusieurs versements de 75 000 € supplémentaire au global sans pour autant dépasser le plafond maximum autorisé.

Nous retrouvons deux types de PEA dit « classique ». La principale différence entre les deux se retrouve sur les supports qui sont éligibles.

  • Le PEA bancaire donne accès aux titres vifs, sicav et trackers ...
  • Le PEA assurance donne accès uniquement au FCP (Fonds Commun de Placement) référencé par l’assureur

En dépit du fait que le PEA assurance offre un champ d’investissement plus restreint, il ne manque pour autant pas d’atout pour les investisseurs en quête de confort d’utilisation. En effet, ce dernier demeure plus facile à gérer car il ne nécessite pas une implication aussi soutenue que son homologue bancaire. En investissant au travers de FCP, l’investisseur délègue la gestion courante de son PEA à des sociétés de gestions spécialisées.

B / Le PEA – PME

Le PEA – PME (Petite et Moyenne Entreprise) est une enveloppe d’investissement qui a été créée en 2014 dans le but d’orienter une partie de l’épargne des Français vers le financement des entreprises et en particulier les PME et les ETI (Entreprises de taille intermédiaires)

Initialement plafonné à 75 000 € de versement, le PEA – PME permet aujourd’hui aux particuliers qui le souhaitent de verser jusqu’à 225 000 € (depuis la loi Pacte de 2019).

De manière générale, pour ouvrir un PEA ou un PEA – PME, il est indispensable d’être majeur, fiscalement domicilié en France même il est possible de vivre à l'étranger une partie de l'année.

Contrairement à l’assurance-vie, un seul PEA est autorisé par contribuable. Il est toutefois permis de détenir un PEA « classique » et un PEA – PME.

En revanche, il n’est pas possible de cumuler les deux plafonds (pour rappel 150 000 € pour le PEA « classique » et 225 000 € pour le PEA – PME).

En clair, un contribuable ne peut pas verser plus de 150 000 € sur le PEA « classique » et ne peut non plus pas verser plus de 225 000 € au global s’il détient les deux PEA.

netinvestissement vous recommande :

Comment bien placer 50000 € ?

Net Academy | Suivez le cursus : Assurance-vie

Découvrez l'univers : Fonds financiers

Tout savoir sur les fonds financiers

2. Comment le PEA fonctionne-t-il ?

Quels sont les supports éligibles sur un PEA ?

À la différence du compte titre, le PEA est plus restrictif quant aux supports d’investissements éligibles.

Listons ci-dessous les supports éligibles :

A / Les titres en direct

  • Les actions cotées ou sous certaines conditions
  • les actions non cotées sous certaines conditions,
  • les certificats d’investissement,
  • les certificats coopératifs d’investissement,
  • les certificats mutualistes,
  • les parts de sociétés à responsabilité limitée (SARL),
  • les titres de capital de sociétés coopératives

Les sociétés émettrices des titres listés ci-dessous doivent impérativement avoir leur siège dans l’Union européenne ou dans un État de l’Espace économique européen (EEE). Il est donc impossible de loger des titres vifs de sociétés extérieures de l’Union européenne au sein d’un plan d'épargne en actions.

B / Les parts de placements collectifs

  • OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières)
  • SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable)
  • ETF (Exchange Traded Funds -> Fonds négociés en bourse)

Les parts de placements collectifs sont également soumises à des contraintes géographiques. En effet, votre portefeuille doit être constitué à 75 % d'actions et titres de sociétés françaises ou européennes, c’est-à-dire, ayant leur siège dans l’Union européenne ou un État de l’Espace économique européen (EEE).

Pour aller plus loin, ci-dessous la liste des supports qui sont exclus du PEA :

  • les titres ou droits démembrés.
  • les parts de sociétés civiles immobilières (SCI).
  • les actions des sociétés foncières (SIIC).
  • les obligations.
  • les titres détenus dans le cadre de l’épargne salariale (PEE ou Perco) ou acquis lors de la levée de stock-options.
  • les bons de souscription d’actions.

C / La fiscalité du Plan d'épargne en Action

Comme pour l’assurance-vie ou encore le compte titre ordinaire, le plan d'épargne en action est une enveloppe d’investissement sur laquelle les gains réalisés sont fiscalisés.

L’imposition sur ces gains, qu’il s’agisse de dividendes ou de plus-values, dépend de la date du rachat par le titulaire du contrat.

Il n’y a pas de distinction d’un point de vue fiscal entre un retrait partiel ou un rachat total du contrat, la fiscalité reste la même.

En cas de rachat avant 5 ans :

Les gains sont imposés à la Flat Tax au taux de 30 % (prélèvements sociaux au taux de 17.2 % + taux forfaitaire d’impôt sur le revenu (IR) au taux de 12.8 %).

En cas de rachat après 5 ans :

Bénéficiant de nombreux avantages comme des gains exonérés d'impôt sur revenus après 5 ans, le PEA est une bonne solution pour défiscaliser. Cependant les gains sont tout de même soumis aux prélèvements sociaux au taux de 17.2 %.

L’imposition ne porte que sur les retraits partiels ou retrait total du PEA. Ainsi, si un investisseur revend certains titres en percevant une plus-value mais qu’il conserve ses liquidités au sein de son PEA, il n’aura dans ce cas ni flat tax ni prélèvements sociaux à régler.

Assouplissement des conditions de sortie du PEA depuis le 1er janvier 2019 et la mise en application de la loi Pacte.

Le PEA et le PEA - PME ont subi dernièrement d’importantes modifications dans le cadre de la loi Pacte de 2019. Il est à présent possible de réaliser des versements sur son PEA après 5 ans de détention.

Rappel du régime antérieur :

  • tout retrait effectué avant 8 ans du plan entraînait sa clôture,
  • au-delà de huit ans, tout retrait n’entrainait plus de clôture du plan mais les versements complémentaires n’étaient plus.

Ainsi, depuis 2019, il est désormais possible d'effectuer des retraits à partir du cinquième anniversaire du contrat, sans que cela n'entraîne sa clôture.

De plus, il est possible d’effectuer des versements complémentaires après un retrait partiel et ce dès 5 ans (dans la limite des plafonds énoncés plus haut dans ce guide).

C’est ainsi que chez NETINVESTISSEMENT et au même titre que pour l’assurance-vie, nous recommandons à nos clients d’ouvrir un PEA, en effectuant un premier versement, ne serait-ce que pour prendre date. En l'espèce, les fonds ne sont pas bloqués et les rachats sont effectués par vous-même puisque l'on parle d'investissement boursier.

3. Pourquoi investir dans un PEA ?

A / Pour profiter de la performance des actions sur le long terme

Prenons l’exemple du CAC 40, l’indice boursier majeur en France qui regroupe les 40 plus importantes sociétés françaises en termes de capitalisation.

Cet indice a vu le jour en 1987 avec une valorisation initiale à 1 000 points. À l’heure où ces lignes sont écrites le CAC 40 est valorisé à 6 600 points, ce qui constitue un gain de 560 % depuis sa création.

Néanmoins derrière ces performances exceptionnelles, le rythme d’évolution ne s’apparente pas à un long fleuve tranquille comme en témoigne les deux krachs boursiers les plus retentissants que le CAC 40 a dû traverser, en 2000 avec l’explosion de ce que l’on appelle aujourd’hui la bulle internet et en 2008 celui qui résulte de la crise de subprime.

En clair, d’un point de vue historique rien ne surperforme les actions sur le long terme mais les cours subissent de nombreuses fluctuations qui peuvent s’avérer préjudiciables pour un investisseur qui aurait besoin ou envie de clôturer ses positions lors d’un creux de marché.

En revanche, pour l’investisseur ayant un horizon de temps long terme, il est plus que recommandé d’avoir une partie au minimum de son patrimoine investit sur cette classe d’actif.

B / Pour profiter de la meilleure enveloppe fiscale en cas de retrait

Nous l’avons vu précédemment, le PEA a connu une amélioration dans le cadre de la loi Pacte qui lui confère une plus grande flexibilité d’utilisation.

Outre cette flexibilité attractive pour l’investisseur, il est également important de rappeler que le PEA demeure l’enveloppe la plus attrayante au niveau de la fiscalité qui entoure les gains générés. C'est également un levier d'investissement à envisager pour préparer sa retraite.

En effet, après cinq ans de détention, seuls les prélèvements sociaux au taux de 17,2% sont dus sur les gains réalisés et sans plafond.

À titre de comparaison, les gains sont fiscalisés à 30% lorsqu’ils sont générés sur un compte titre ordinaire et à 17,2% de cotisations sociales sur l’assurance-vie dès lors qu’elle a plus de huit ans mais dans la limite de 4 600 € pour une personne seule et 9 200 € pour un couple. Au-dessus de ces seuils, des impôts supplémentaires sont dus à hauteur de 7,5% au titre de l'impôt sur le revenu. Que vous soyez dans un couple à deux salaires confortables ou une personne seule, investir dans un PEA est un levier d'investissement à envisager car il octroie de belles réductions d'impôts la plus-value réalisée. D'autant plus qu'il est possible d'obtenir d'excellents retours sur investissement sur les sommes investies.

C / Pour soutenir l’économie

Lorsqu’un investisseur acquiert une action, il achète en réalité une part d’une entreprise, ce qui le fait devenir actionnaire de cette même entreprise.

Pour l’entreprise en question, la vente de parts de son capital lui permet de lever des fonds pour financer ses projets et ainsi développer son activité.

Ainsi, acheter des actions en bourse est donc un moyen de soutenir l’économie réelle.

4. Comment investir dans un PEA ?

La première chose à déterminer sera de savoir si vous souhaitez gérer seul votre PEA ou bien déléguer sa gestion à des professionnels de l’investissement.

Si vous avez les connaissances nécessaires requises et du temps à y consacrer, vous pouvez ouvrir un PEA auprès d’une banque traditionnelle ou encore une banque en ligne. Une fois l’ouverture finalisée, il vous incombera de dénicher les futures « pépites » qui vous permettront de générer des plus-values satisfaisantes.

En revanche, si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement en vue de faire fructifier vos liquidités, il vous faudra alors sélectionner un partenaire de confiance. À ce titre, toute l’équipe de NETINVESTISSEMENT se tient à votre disposition afin de vous accompagner dans ce projet.

netinvestissement vous recommande :

Gérer son patrimoine

Vous souhaitez construire ou développer votre patrimoine ?

Découvrez cette offre

Conclusion

Le PEA est une enveloppe fiscale destinée aux investisseurs souhaitant s’exposer aux marchés boursiers européens. La bourse étant une classe d’actif volatile, cet investissement n’est pas destiné aux investisseurs ayant un profil de risque très sécuritaire.

Cela dépend de votre situation, à l’inverse, pour les investisseurs n’ayant pas peur de prendre des risques et ayant la possibilité de se projeter à long terme sur leurs investissements, le PEA constitue une solution d’investissement très pertinente.

Néanmoins, il est primordial de rappeler que le PEA n’est rien d’autre qu’une enveloppe fiscale. En d’autres termes, il s’agit d’une « coquille vide », ainsi la pertinence du contrat dépendra des supports sélectionnés en son sein.

Afin d’investir le plus sereinement possible, nous vous conseillons de faire appel à votre chef de projet patrimonial (NETINVESTISSEMENT de préférence :D) qui saura vous prendre en main et vous accompagner dans vos choix.

Ne ratez rien de nos conseils !

Vous avez aimé ce guide ?
Laissez une note !

9/10 pour 2 lecteurs

A propos de l'auteur Chauncey Schmitt, Chef de projet Patrimonial | 19 articles en ligne

Avis des clients de Chauncey :

  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris

Chauncey Schmitt débute son cursus universitaire à Bordeaux où il obtient une licence immobilière. Acquise au grès d'une formation en alternance au sein d'une agence immobilière locale, celle-ci lui donne l'opportunité de se familiariser à l'ensemble des rouages de l'immobilier d'habitation. Désireux d'accroître ses connaissances en lien à la sphère patrimoniale, il se prend d'intérêt pour les marchés financiers et s'oriente naturellement vers un Master en gestion de patrimoine, qu'il obtient à l'INSEEC Paris après de multiples stages en banques de détail et cabinets indépendants. C'est d'ailleurs à la suite de son stage de fin d'études qu'il débute sa carrière au sein du cabinet CO-INVEST à Paris. Passionné par toutes les aspérités de son métier, il s'y épanouira durant quatre années à conseiller et fidéliser une clientèle de particuliers et chefs d'entreprises. Véritablement conquis par l'approche, les valeurs et les ambitions disruptives de Netinvestissement, il nous rejoindra en Janvier 2019. 

Lire la suite
Dernier commentaire client

"Le site est très informatif .Tres Intéressant . Mon contact Mr Schmitt Chauncey a été professionnel du début à la fin ; de super conseils ; un accompagnement de qualité !"

Avis client :
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
  • etoiles favoris
Le 2021-02-14 23:19:23 par Jonathan G.

Comment ça marche ?
C'est simple comme 1,2,3

1-Vous choisissez

Parmi l'ensemble des placements financiers et immobiliers sur le marché français.

2-Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit avec un chef de projet patrimonial et recevez une réponse en 24h.

3-Vous souscrivez

Finalisez votre projet facilement en suivant les étapes de souscription.

Ils nous ont fait confiance
Des centaines de netinvestisseurs heureux !

/10

sur 474 avis clients

+ -